Lettonie

S.E. M. Andris BĒRZIŅŠ, Président

25 septembre 2014 (69e session)

Latvia
Statement Summary: 

M. ANDRIS BĒRZIŅŠ, Président de la Lettonie, a déclaré que l’agression de la Russie contre l’Ukraine avait défié les principes fondateurs des Nations Unies et qu’elle constituait « une menace contre la paix et la sécurité mondiales ».  « L’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol par la Russie est condamnée et ne sera pas reconnue par la communauté internationale », a-t-il affirmé.

M. Bērziņš a exhorté la Russie à retirer immédiatement ses forces armées du territoire ukrainien et à arrêter d’envoyer des armes et des mercenaires à des groupes terroristes.

Il y a 25 ans, a-t-il rappelé, les peuples baltes ont fait le choix de la liberté et de la démocratie.  Aujourd’hui, il faut empêcher l’émergence d’un « conflit gelé » dans les régions de l’est de l’Ukraine et rejeter toute tentative de diviser ce pays.

Par ailleurs, le règlement des conflits prolongés en Transnistrie, Abkhazie, Ossétie du Sud et au Haut-Karabakh doivent continuer de figurer en bonne place dans l’ordre du jour international.

Le Président a appuyé l’élargissement de la composition du Conseil de sécurité dans les deux catégories d’appartenance et jugé intéressante l’initiative de la France visant à limiter le recours au droit de veto.

Alarmé par l’impact négatif des idéologies extrémistes violentes en Syrie, en Iraq et dans d’autres pays, M. Bērziņš s’est félicité de l’adoption de la résolution 2178 (2014) du Conseil de sécurité sur les combattants terroristes étrangers.  La Lettonie a déjà commencé à préparer des mesures pour empêcher leur recrutement et leur financement.

La Lettonie, a souligné le Président, prend part à des opérations de paix et de sécurité au Mali et en République centrafricaine.  Par ailleurs, son pays ayant été l’un des premiers à signer et ratifier le Traité sur le commerce des armes, il a prié tous les États Membres d’en faire autant.

Enfin, M. Bērziņš a estimé que le nouveau programme de développement devrait répondre aux défis mondiaux tels que les conflits, le terrorisme, les inégalités, l’absence d’état de droit, les changements climatiques et les catastrophes naturelles.  Il a annoncé que la Lettonie présiderait le Conseil de l’Union européenne pendant la première moitié de l’année 2015. 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes