Danemark

S.E. Mme Helle Thorning-Schmidt, Premier Ministre

24 septembre 2014 (69e session)

Denmark
Statement Summary: 

Mme HELLE THORNING-SCHMIDT, Premier Ministre du Danemark, a dénoncé le fait que l’ordre international n’est plus respecté et s’est inquiétée de l’impact des changements climatiques, ainsi que des modes de consommation et de productions non durables d’une population mondiale qui approche les 7 milliards.  Elle a appelé les États Membres à trouver de nouveaux moyens de s’adapter aux nouveaux défis auxquels se voit confrontée la planète.  Elle a réclamé une coopération internationale plus forte en matière de paix et de sécurité, la conclusion d’un accord ambitieux sur les changements climatiques à Paris et l’adoption d’un programme de développement pour l’après-2015.

Le Premier Ministre a dénoncé les actes de « terreur lâches » perpétrés par l’« EIIL » et a fait savoir que le Danemark continue de contribuer activement aux efforts internationaux pour aider l’Iraq à y faire face.  Elle a jugé nécessaire de traiter les causes de cet extrémisme, en trouvant notamment une issue à la crise en Syrie.  Elle a averti du risque d’une transition politique exploitée par des extrémistes violents, mais a souligné que les gouvernements respectueux des droits de l’homme sont le seul moyen d’assurer la paix, la stabilité et la prospérité des sociétés. 

Mme Thorning-Schmidt a ensuite insisté sur la nécessité de combattre l’épidémie d’Ebola et a averti du risque que pose cette maladie à la paix et à la sécurité internationales.  Ce n’est pas un problème régional, mais une crise mondiale, a-t-elle souligné.  Le Premier Ministre a annoncé que le Danemark appuiera la construction de logements pour le personnel de santé dans les zones touchées et versera aussi un financement supplémentaire à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Elle a dénoncé l’opération militaire en Ukraine et a réclamé une solution politique à la crise.  La Fédération de Russie doit démontrer son engagement par des actes et non pas seulement par des mots, a-t-elle lancé, avant d’insister sur le respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Ukraine.

Après avoir annoncé que le Danemark avait lancé une initiative pour la ratification de la Convention contre la torture, Mme Thorning-Schmidt est revenue sur la question des changements climatiques et a appelé à la conclusion, l’année prochaine, à Paris, d’un accord juridiquement contraignant pour réduire les émissions de CO2.  Elle a aussi fait savoir que son pays avait alloué 300 millions de dollars, auxquels s’ajouteront 100 millions de dollars cette année, à des activités de lutte contre les changements climatiques.

Concluant sur la question du développement, le Premier Ministre a voulu que les droits de la femme, notamment le droit à la santé reproductive, figurent dans le programme de développement pour l’après-2015.  Elle a fait part de son attachement à l’éducation, notamment pour les plus défavorisés et a insisté pour que l’ONU s’adapte au monde actuel.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Ulla Tørnæs
    Ministre de la Coopération pour le développement
  • S.E. Mme Ulla Tørnæs
    Ministre de la Coopération pour le développement
  • S.E. M. Ib Petersen
    Représentant permanent
  • S.E. M. Lars Løkke Rasmussen
    Premier Ministre
  • S.E. M. Ib Petersen
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Carsten Staur
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Carsten Staur
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Carsten Staur
    Représentant permanent
  • S.E. M. Carsten Staur
    Président de la délégation