Chine

S.E. M. Wang Yi, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2014 (69e session)

China
Statement Summary: 

M. WANG YI, Ministre des affaires étrangères de la Chine, a rappelé que, comme l’illustrent les crises à Gaza, en Iraq, en République centrafricaine et au Soudan du Sud, le monde d’aujourd’hui est loin d’être pacifique.  Face à de telles situations, la priorité numéro un doit rester la recherche de solutions politiques à tous les conflits; l’action coercitive ne devant être autorisée que par le Conseil de sécurité.  Les intérêts et préoccupations de toutes les parties doivent être pris en compte dans les négociations, a-t-il aussi précisé, en ajoutant que la réconciliation nationale doit être promue, sous peine de voir surgir les tensions interethniques et communautaires.  Le multilatéralisme doit s’exercer sous l’égide des Nations Unies et dans le respect du droit international.  Autant de principes qui doivent, selon le chef de la diplomatie chinoise, guider le règlement des conflits, notamment celui qui sévit en Ukraine. 

M. Yi a exprimé le soutien de son gouvernement à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Iraq, affirmant qu’il s’opposait au terrorisme sous toutes ses formes.  Là aussi, la coopération internationale doit prévaloir, le Conseil de sécurité devant assurer le leadership s’agissant des actions de lutte et de répression, mais aussi pour répondre aux causes profondes de ce fléau, a insisté le Ministre.  En ce qui concerne la crise dans la péninsule coréenne, la Chine, a-t-il dit, a appelé toutes les parties à agir de manière objective et impartiale et à rester engagées en faveur de l’objectif de dénucléarisation, et ce, au travers du dialogue et de la négociation dans le cadre des Pourparlers à Six.

Abordant la question du programme de développement pour l’après-2015, il a expliqué que selon lui, la priorité doit être la promotion du bien-être de l’humanité, avec un accent sur l’éradication de la pauvreté et la promotion du développement.  Ce programme doit être inclusif et promouvoir la justice et l’équité sociale.  Enfin, a ajouté M. Yi, il devrait privilégier la mise en œuvre, en renforçant notamment les partenariats.

Le Ministre a évoqué en conclusion le soixante-dixième anniversaire, l’année prochaine, de la victoire de la coalition « antifasciste » lors de la Seconde Guerre mondiale, la création des Nations Unies et la défaite de l’« agression japonaise » contre la Chine.  « Les faits historiques sont parfaitement clairs et les verdicts définitifs ont déjà été rendus.  L’Histoire ne saurait être falsifiée ni la vérité distordue.  Aujourd’hui, 70 ans après, faisons respecter ensemble la justice et la conscience humaine, de sorte que ceux qui tentent de nier l’agression et de plier l’histoire à leur vision des choses n’aient nulle part où se cacher.  « Ensemble, défendons la Charte des Nations Unies et les acquis de la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que l’idéal d’un monde libre et débarrassé de la guerre puisse s’enraciner dans nos cœurs et être transmis de génération en génération. » 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Wang Yi
    Conseiller d’État et Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wang Yi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Li Keqiang
    Premier ministre
  • S.E. M. XI Jinping
    Président
  • S.E. M. Wang Yi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Yang Jiechi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Yang Jiechi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wen Jiabao
    Premier Ministre
  • S.E. M. Hu Jintao
    Président