Côte D’Ivoire

S.E. M. Alassane Ouattara, Président

26 septembre 2014 (69e session)

Côte D’Ivoire
Statement Summary: 

M. ALASSANE OUATTARA, Président de la Côte d’Ivoire, a assuré que son pays saisirait le temps qui reste avant l’échéance de 2015 pour accélérer la réduction de la pauvreté, améliorer la santé maternelle et infantile, consolider les remarquables progrès enregistrés dans la lutte contre le VIH/sida et pour l’accès à l’enseignement primaire, et garantir l’accès à l’eau potable à tous les Ivoiriens.  Il a indiqué qu’en trois ans, son pays avait fait un bond qualitatif significatif dans la mise en œuvre des OMD.  Le programme de développement pour l’après-2015, a poursuivi le Président ivoirien, devra accorder une attention particulière aux priorités des pays en développement, notamment celles des pays africains, exprimées dans la position commune africaine.  Les négociations sur ce programme, a-t-il ajouté, doivent être inclusives, équilibrées et aboutir à des objectifs précis et mesurables, pour faciliter leur appropriation par les États et les régions.

Le Président ivoirien a fait remarquer que l’Afrique est devenue l’une des régions les plus attractives pour les investisseurs internationaux et les plus dynamiques au monde, avec un taux de croissance annuel de son PIB de 4,5% en moyenne au cours des 15 dernières années.  Il a cependant fait remarquer que le développement de l’Afrique est tributaire de son environnement sécuritaire.  Il a parlé à cet égard de la propagation sans précédent du terrorisme, depuis la corne de l’Afrique jusqu’à la bande sahélo-saharienne; l’explosion de la piraterie maritime; divers trafics criminels et, plus récemment, la résurgence de pandémies telles que la fièvre hémorragique Ebola.  Contrairement aux guerres d’hier, ces menaces transfrontalières n’épargneront à terme aucun État et aucune région, a-t-il prévenu.  La mobilisation internationale actuelle contre le terrorisme et l’extrémisme est salutaire, a dit M. Ouattara, tout en suggérant de l’étendre à l’Afrique. 

Le Président Ouattara a remercié ses partenaires bilatéraux et multilatéraux, en particulier le Président de la France pour le rôle déterminant qu’a joué ce pays dans le règlement des crises au Mali, en Guinée-Bissau et en République centrafricaine, ainsi que le Président des États-Unis pour les importantes mesures annoncées au Sommet États-Unis/Afrique et pour celles prises pour lutter contre Ebola.  M. Ouattara a cependant demandé aux grandes puissances et aux Nations Unies d’aller plus loin dans leur soutien au continent africain.  Il a plaidé notamment en faveur de la consolidation des partenariats avec l’Afrique, afin de mener ensemble la lutte contre la pauvreté tout en prenant en compte les trois dimensions du développement durable (économique, sociale et environnementale).  M. Ouattara a également souhaité un accord ambitieux sur le climat.

Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, M. Alassane Ouattara s’est félicité du retour définitif de la Banque africaine de développement à Abidjan et de la solidité des institutions nationales, comme preuves de la confiance de ses partenaires.  La principale œuvre à parachever est le renforcement de la réconciliation nationale et la prise en charge des couches et des personnes les plus vulnérables de la population ivoirienne, a-t-il expliqué.  La Côte d’Ivoire d’aujourd’hui est une nation ambitieuse qui s’est fixée comme cap l’émergence, avec des institutions démocratiques et une gouvernance exemplaire, a souligné le Président Ouattara.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Daniel Kablan Duncan
    Vice-président
  • S.E. M. Alassane Ouattara
    Président
  • S.E. M. Alassane Ouattara
    Président
  • S.E. M. Claude Stanislas Bouah-Kamon
    Représentant permanent
  • S.E. M. Alassane Ouattara
    Président
  • S.E. M. Daniel Kablan Duncan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alassane Ouattara
    Président
  • S.E. M. JEAN-MARIE KACOU GERVAIS
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Laurent Gbagbo
    Président