Australie

S.E. M. Tony ABBOTT, Premier Ministre

25 septembre 2014 (69e session)

Australia
Statement Summary: 

M. TONY ABBOTT, Premier Ministre de l’Australie, a dit que malgré des échecs, l’ONU avait œuvré, depuis 70 ans, en faveur de la paix et du progrès, et que l’Australie avait été fière d’y apporter sa contribution.  Il a notamment relevé que l’Australie avait fourni, depuis 1947, plus de 65 000 personnels dans plus de 50 opérations de maintien de la paix. 

Il a indiqué aussi qu’avec 24 millions d’habitants, l’Australie était un pays relativement petit, mais qu’il représentait la douzième économie mondiale.  Il est suffisamment fort pour se rendre utile à l’échelle internationale, mais il est assez pragmatique pour savoir quelles sont ses limites, a-t-il dit. 

Il a évoqué un certain nombre de faits traduisant l’implication de l’Australie sur la scène internationale.  Il a ainsi fait état d’un don d’un milliard de dollars à l’Indonésie en 2004 après le tsunami qui avait dévasté la région, du soutien procuré au Japon après le tremblement de terre de 2011, ou encore, plus récemment, d’une aide de huit millions de dollars octroyés pour la lutte contre l’épidémie à virus Ebola.  M. Abbott a ensuite indiqué que l’Australie était présente en Iraq dans la lutte contre l’État islamique en Iraq et au Levant, et ce sur requête du Gouvernement iraquien, a-t-il précisé.

M. Abott a en outre affirmé qu’une économie mondiale plus forte, si elle ne pourrait éviter tous les problèmes du monde, permettrait néanmoins de surmonter plus facilement les défis auxquels la communauté internationale est confrontée.  Il a aussi proposé, dans le but de renforcer l’économie mondiale, de libéraliser davantage les échanges, d’investir plus dans les infrastructures, de renforcer et rendre plus moderne le système fiscal international et d’œuvrer au renforcement des institutions économiques mondiales. 

Il a souhaité également que le programme de développement pour l’après-2015 soit centré sur la croissance économique, car, a-t-il noté, la croissance rend les autres cibles sociales, y compris la lutte contre les changements climatiques, plus faciles à réaliser.  Il a cité le cas des pays d’Asie de l’Est qui ont, grâce à de solides avancées économiques, modifié les indicateurs sociaux de manière spectaculaire en une génération.  « Les gens y vivent plus longtemps, ils ont une meilleure éducation, ils sont plus riches et apprécient davantage les libertés et la stabilité que leurs parents n’ont pas connues », a-t-il déclaré. 

Le Premier Ministre australien a terminé son propos en affirmant qu’il ne devait pas y avoir de limites à ce que nous sommes capables de faire, notamment quand nous travaillons en synergie.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Marise Payne
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Julie Bishop
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Malcolm Turnbull
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Julie Bishop
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Julie Bishop
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Julia Gillard
    Premier Ministre
  • S.E. M. Kevin Rudd
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kevin Rudd
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Kevin Rudd
    Premier Ministre