Albanie

S.E. M. Bujar NISHANI, Président

25 septembre 2014 (69e session)

Albania
Statement Summary: 

M. BUJAR NISHANI, Président de l’Albanie, a estimé que la situation géopolitique a changé radicalement en Europe.  L’ouest des Balkans, auquel appartient l’Albanie, est devenu non seulement important du point de vue géostratégique mais aussi une région qui vient de s’engager sur la voie de la stabilité politique, du progrès économique, de la coopération, des relations de bon voisinage et de la consolidation la paix.  La région est consciente des efforts qu’elle doit encore déployer contre la corruption et la criminalité organisée. 

 

Pour les pays de la région, l’élargissement de l’Union européenne est en effet une affaire de performance qui devrait leur permettre d’obtenir une pleine intégration à l’Union européenne.  L’Albanie y est parvenue en juin dernier et a considéré cette étape comme un encouragement à intensifier le processus de réformes qui devrait conduire à ouvrir les pourparlers sur une accession à l’Union européenne. 

 

Parmi les pays de la région, le Kosovo, a affirmé le Président, est devenu un facteur de paix et de stabilité dont l’indépendance a été reconnue par 108 États Membres de l’ONU, soit bien plus que la moitié de la composition de l’Assemblée générale.  L’Albanie appelle les autres pays à faire de même dans un geste qui aiderait non seulement le peuple du Kosovo à aller de l’avant mais qui contribuerait aussi à la paix et à la stabilité régionales. 

 

Ces deux dernières décennies, a aussi affirmé le Président, l’Albanie est passée d’un État totalitaire à une démocratie opérationnelle.  Les progrès sont évidents et surtout dans le domaine des droits de l’homme.  La candidature de l’Albanie à un siège au Conseil des droits de l’homme pour la période 2015-2017 n’est donc qu’une conséquence logique du parcours du pays vers une société fondée sur les droits de l’homme.

 

De la même manière, une présence de l’Albanie au Conseil des droits de l’homme lui donnerait l’élan nécessaire pour accélérer le processus de démocratisation et élever les normes des droits de l’homme.  L’Albanie, a insisté le Président, est déjà soutenue par le Groupe des pays d’Europe orientale et elle apprécierait l’appui des autres États Membres.

 

Le Président a aussi indiqué que son pays avait activement participé aux consultations sur le programme de développement pour l’après-2015, soucieux d’y intégrer la voix des peuples.  L’Albanie, a-t-il dit, a accepté de « tester » l’idée de consacrer un objectif spécifique à la gouvernance et à l’état de droit, comme moyen de réaliser le développement durable.  Le Président a espéré que l’on exploitera l’expérience de son pays en la matière.


Source

Déclaration

Vidéo

Français


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes