Yémen

S.E. M. Abubaker al-Qirbi, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. ABUBAKER AL-QIRBI, Ministre des affaires étrangères du Yémen, a affirmé que le règlement pacifique des différends et le dialogue poursuivi par son pays sur le plan intérieur depuis plus de six mois s’inspiraient des nobles idéaux et objectifs consacrés dans la Charte des Nations Unies et ses instruments.  Il a fait état de l’attachement du Yémen à la coexistence pacifique, au rejet de la violence et au dialogue.  Le Ministre a assuré que le Yémen était un modèle unique qu’il convenait de suivre étant donné les changements immenses intervenus dans la région du Moyen-Orient.

M. Al-Qirbi a souligné que les autorités yéménites avaient procédé à un renforcement de la sécurité et de la stabilité du pays grâce à des institutions militaires et de sécurité plus aptes à assurer la protection de l’État.  Il a, de même, fait part des efforts entrepris en vue de l’élaboration d’une nouvelle constitution, de l’organisation d’un nouveau référendum et de la préparation des prochaines élections présidentielle et parlementaires.

Le Yémen, a-t-il poursuivi, doit faire face à une multitude de problèmes comme le chômage, la pauvreté et la mauvaise qualité des services, des facteurs qui, a-t-il précisé, ne favorisent pas la stabilité mais plutôt les activités de groupes extrémistes, en particulier Al-Qaida.  Le Yémen, a ajouté le Ministre, a besoin de la communauté internationale pour mettre en œuvre sa stratégie nationale de lutte contre le terrorisme, les donateurs devant notamment accélérer le respect de leurs promesses.

Le Chef de la diplomatie yéménite a également lancé un appel à la communauté internationale pour qu’elle aide le Yémen à traiter le problème des réfugiés et de son impact sur le pays.  De même, M. Al-Qirbi a souhaité que des actions soient menées pour mettre un terme à toutes les mesures d’oppression contre les Palestiniens et lutter contre toutes les tentatives de judaïsation de Jérusalem.  Enfin, il a condamné l’utilisation des armes chimiques par toutes les parties en Syrie, appelant celles-ci à choisir la voie du dialogue.  La Conférence de Genève II devrait être convoquée au plus vite, a-t-il ajouté.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Président
  • S.E. M. Jamal Abdullah Al-Sallal
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdrabuh Mansour Hadi Mansour
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr A. Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abubakr Al-Qirbi
    Ministre des affaires étrangères