République de Moldova

S.E. M. Iurie Leancă, Premier Ministre

26 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. IURIE LEANCĂ, Premier Ministre de la République de Moldova, qui est intervenu en français, a indiqué que le développement durable est la seule voie à suivre pour assurer une vie décente aux populations et a assuré que son gouvernement œuvre assidûment, en partenariat avec l’Union européenne notamment, pour élaborer ses politiques nationales en la matière.

M. Leancă a ensuite indiqué qu’au cours des dernières années, la migration avait contribué à la stabilité macroéconomique de son pays.  Il a vu dans l’investissement dans le capital humain une porte de sortie à la volatilité démographique et une condition indispensable à la prospérité du pays.  C’est de cette manière, a-t-il poursuivi, que nous voulons diminuer l’interdépendance entre le développement et les flux de la migration et créer un environnement favorable au développement communautaire.  Le Premier Ministre a donné des « exemples positifs » du Partenariat pour la mobilité entre la Moldova et l’Union européenne, lequel, a-t-il notamment expliqué, a permis de renforcer la capacité du Gouvernement à formuler et mettre en œuvre des politiques de migration.

Le Premier Ministre a fait savoir que son pays avait signé le Traité sur le commerce des armes et qu’il avait achevé le premier cycle de l’examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme.  En la matière, il a estimé qu’un Conseil des droits de l’homme robuste, apolitique et impartial devrait exercer une autorité plus grande, surtout dans les cas de violations graves des droits de l’homme et donner des orientations sur les meilleures pratiques.  M. Leancă a annoncé la tenue, l’année prochaine, à Chisinau, du quatrième Séminaire des pays francophones.

Il s’est attardé sur l’important programme de réforme qu’entreprend son pays dans les domaines politique, économique, institutionnel, législatif, démographique et judiciaire, entre autres.  Il s’est félicité du nouveau programme de modernisation technologique qui a été lancé dans le but de faciliter l’accès aux services du gouvernement, précisant que l’objectif ultime est de les rendre disponibles électroniquement à l’ensemble de la population d’ici à 2020.  Ce système, a-t-il précisé, permettra d’assurer une véritable transparence entre le public et les fonctionnaires, de combattre la corruption et de réduire la bureaucratie.  Il a également annoncé que son pays venait d’achever les négociations sur l’Accord d’association avec l’Union européenne et que le texte issu des négociations sera examiné au Sommet du partenariat de l’Est qui se tiendra au mois de novembre à Vilnius.

Le Premier Ministre moldave a ensuite attiré l’attention sur le conflit en Transnistrie.  Il a expliqué que l’issue politique du conflit est une priorité stratégique et que l’objectif est d’unir les populations des deux rives de la rivière Nistru.  Il a rappelé qu’un programme de renforcement de la confiance entre ces populations a été mis en place en 2007, grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement et de l’Union européenne.

Il a estimé qu’une solution viable doit être fondée sur le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays, et a précisé que son gouvernement est ouvert à l’idée d’accorder un statut spécial à la population de la rive gauche.  Il doit cependant n’y avoir qu’un seul espace constitutionnel, économique et de défense délimité par les frontières reconnues de la République de Moldova, a-t-il néanmoins estimé.

M. Leancă a ensuite assuré que son gouvernement redoublera d’efforts pour veiller au respect de la liberté de mouvement, améliorer les réseaux de transports et créer des opportunités pour des échanges commerciaux de part et d’autre de la Nistru, sans oublier le maintien de la stabilité dans la zone de sécurité.  Il a également jugé nécessaire de transformer le mécanisme actuel de maintien de la paix en une mission civile internationale, avant de se féliciter de la feuille de route qui figure dans le rapport du Haut Conseiller de l’ONU pour le respect des droits de l’homme dans la région de Transnistrie, M. Thomas Hammarberg.  Le Premier Ministre a aussi demandé que la Fédération de Russie retire ses derniers soldats du territoire moldove.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Pavel Filip
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pavel Filip
    Premier Ministre
  • S.E. M. Pavel Filip
    Premier Ministre
  • S.E. M. Valeriu Strelet
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Natalia GHERMAN
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Nicolae Timofti
    Président
  • S.E. M. Alexandru Cujba
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Alexandru Cujba
    Président
  • S.E. M. Alexandru Cujba
    Président de la délégation