Palaos

S.E. M. Tommy Esang Remengesau Jr., Président

25 septembre 2013 (68e session)

S.E. M.Tommy Esang Remengesau Jr.

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. TOMMY ESANG REMENGESAU, Président de la République des Palaos, a déclaré d’emblée que « notre catastrophe climatique est d’ores et déjà programmée si nous échouons ».  « Il nous revient, en tant que dirigeants, de prendre toutes les mesures nécessaires pour éliminer la menace actuelle », a-t-il ajouté, en assurant l’Assemblée générale de la détermination de son pays à discuter avec les pays développés des moyens à privilégier pour mettre rapidement en œuvre les engagements en matière d’atténuation.  Il a expliqué que les Palaos appuyaient les principes de la Déclaration de Majuro sur les changements climatiques, qui appelle à la définition d’objectifs de réduction réalistes. 

M. Remengesau a ensuite fait plusieurs propositions.  Il a, par exemple, plaidé pour la nomination d’un représentant spécial sur le climat et la sécurité et la création d’un groupe de travail dirigé par le Secrétaire général, et qui serait chargé d’évaluer la capacité de réponse des Nations Unies aux défis sécuritaires posés par le réchauffement de la planète.  « 2014 doit être une année ambitieuse », a-t-il insisté, en rappelant que les Palaos accueilleront le quarante-cinquième Forum des îles du Pacifique: « Cette session du Forum doit être l’occasion de bâtir sur la Déclaration de Majuro et de donner un coup d’accélérateur à nos actions », a-t-il dit.

M. Remengesau s’est attardé sur les questions relatives au développement durable, en précisant que les Palaos s’efforçaient d’honorer les engagements pris de fournir, d’ici à 2020, 20% de son énergie à partir de l’exploitation de sources d’énergies renouvelables, et de réduire sa consommation globale d’énergie en intensifiant les efforts de conservation.  Le Président des Palaos a également mis en avant les progrès réalisés par son pays au titre du Défi de la Micronésie, qui exhorte les États à renforcer la protection des ressources terrestres et minérales proches des côtes. 

Concernant les objectifs de développement durable, qui seront lancés l’année prochaine à l’ONU, M. Remengesau a demandé que l’un d’entre eux porte exclusivement sur la gestion durable des océans.  « Les océans couvrent les deux tiers de la planète et relient 90% de la population mondiale.  Un milliard d’individus vivent des activités de la pêche », a-t-il fait remarquer, en affirmant que « la santé des océans est inextricablement liée à celle de notre culture, de nos sociétés et de nos économies ».  Le Président des Palaos a aussi jugé important que l’un des objectifs de développement durable vise une meilleure prise en charge des maladies non contagieuses, à l’origine des deux tiers des près de 60 millions de décès mondiaux annuels.  « Il faut, a-t-il préconisé, intensifier la lutte contre la consommation de tabac, un enjeu qui était absent des OMD. »


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Tommy Esang Remengesau Jr.
    Président
  • S.E. M. Caleb Otto
    Représentant permanent
  • S.E. M. Caleb Otto
    Représentant permanent
  • S.E. M. Tommy Esang REMENGESAU
    Président
  • S.E. M. Stuart Beck
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Johnson Toribiong
    Président
  • S.E. M. Johnson Toribiong
    Président
  • S.E. M. Johnson Toribiong
    Président