Ouzbékistan

S.E. M. Abdulaziz Kamilov, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2013 (68e session)

S.E. M.Abdulaziz Kamilov

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. ABDULAZIZ KAMILOV, Ministre des affaires étrangères de l’Ouzbékistan, a rappelé que la situation en Afghanistan restait imprévisible et incertaine.  « Le retrait en 2014 des forces internationales du territoire afghan pourrait conduire à une escalade de la violence dans le pays et nourrir le terrorisme, l’extrémisme, le trafic de drogues et les tensions régionales », a-t-il prévenu, avant d’indiquer qu’il n’y avait pas de solution militaire possible en Afghanistan, mais plutôt une solution politique et négociée.  M. Kamilov a ensuite déclaré que son pays avait une approche vis-à-vis de l’Afghanistan basée sur les principes de bon voisinage et de non-ingérence dans les affaires intérieures.

Dans un second temps, rappelant que l’Ouzbékistan attachait une grande importance au développement durable et à la sécurité écologique, le Ministre a souligné la récente adoption par son gouvernement d’un Programme d’action pour la protection de l’environnement allant de 2013 à 2017 et doté de près de deux milliards de dollars.  « La disparition de la mer d’Aral est l’une des plus grandes catastrophes écologiques de l’histoire contemporaine », a ensuite rappelé M. Kamilov, qui a appelé les donateurs internationaux à renforcer leur assistance au Programme ad hoc mis en place pour éliminer les conséquences de la disparition de la mer d’Aral.

 

Il a ensuite fait part de la vive préoccupation de son pays devant les projets du Tadjikistan et du Kirghizistan de construire d’importantes stations hydrauliques sur les rivières Amou-Daria et Syr-Daria, qui feraient peser de graves menaces sur l’écosystème, déjà fragile, de l’Asie centrale, en plus de l’accroissement des risques sismiques.  « Il est nécessaire que ces projets fassent l’objet d’une étude d’impact impartiale, conduite par des experts sous les auspices des Nations Unies », a-t-il plaidé.  Enfin, le Ministre ouzbek a détaillé les efforts importants de son pays pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement, la date butoir de 2015 s’approchant à grands pas.  Il a ainsi précisé que, sur les six dernières années, la croissance économique ouzbèke avait dépassé les 8%, alors que l’espérance de vie avait connu une amélioration constante pour atteindre 73,5 ans.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Shavkat Mirziyoyev
    Président
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Abdulaziz Kamilov
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Elyor Ganiev
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Vladimir Norov
    Ministre des affaires étrangères