Micronésie (États fédérés de)

S.E. M. Emanuel Mori, Président

25 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. EMANUEL MORI, Président et Chef du Gouvernement des États fédérés de Micronésie, a affirmé que tout programme de développement pour l’après-2015 devrait dépasser la seule question de la réponse aux besoins humains élémentaires.  « Il devra se concentrer ainsi sur le développement durable et proposer une dynamique de mise en œuvre intégrée de celui-ci ».  « La coopération et l’assistance internationales sont essentielles en vue d’encourager la réalisation d’un développement durable global », a-t-il poursuivi, avant d’aborder les questions relatives aux changements climatiques.

Le Président a rappelé que le développement et la protection de l’environnement étaient étroitement liés, en rappelant qu’aucun pays ne pouvait développer son économie sans dégrader son capital naturel. « Nous sommes tous tenus de trouver les moyens de réduire les dommages causés à la Terre nourricière par les activités de l’homme, en particulier celles provoquant des émissions de gaz à effet de serre », a-t-il déclaré.  Il a ainsi plaidé pour l’adoption en 2015 d’un accord complet sur les changements climatiques imposant des engagements juridiquement contraignants en matière d’atténuation.  « Je réitère l’espoir que le monde saura s’attaquer à la dangereuse croissance des gaz à effet de serre, en réduisant l’utilisation de ces produits chimiques, conformément aux dispositions du Protocole de Montréal ».  « Une telle réduction renforcera la confiance et donnera un nouvel élan en faveur d’une action future significative en matière de lutte contre le réchauffement », a estimé le Président Mori.

À l’instar de son homologue des Palaos, il a par ailleurs demandé d’établir un objectif de développement durable qui soit spécifique à la gestion durable et responsable des océans dont les bénéfices, en particulier ceux tirés de la pêche, profiteraient au plus grand nombre tout en préservant l’environnement marin.  Enfin, M. Mori a invité les États de la région à suivre l’exemple de la Micronésie, en mettant en œuvre des politiques énergétiques visant à réduire de manière drastique la dépendance au combustible fossile.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes