Mauritanie

S.E. M. Ahmed Teguedi, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2013 (68e session)

S.E. M.Ahmed Teguedi

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. AHMED TEGUEDI, Ministre des affaires étrangères et de la coopération de la Mauritanie, a souligné qu’à l’approche de la date butoir pour la réalisation des OMD, en 2015, il serait opportun que la communauté internationale mette en place des plans et programmes qui prennent en considération les échecs du passé et les défis de l’avenir.  Il a, dans ce contexte, demandé aux pays riches de tenir leurs engagements relatifs au financement du développement.  Il a souhaité des politiques appropriées en faveur des pays en développement, supervisées par les Nations Unies et les institutions financières internationales, dans le but d’appuyer les systèmes de santé et d’enseignement, l’annulation de la dette, le transfert de technologies et la suppression des barrières douanières sur les exportations des pays en voie de développement.  Il a ensuite cité un certain nombre de mesures mises en place par le Gouvernement mauritanien pour « l’amélioration du niveau de vie du citoyen ».  Il a ainsi évoqué des mesures visant à renforcer les secteurs de l’éducation et de la santé. 

Le Ministre a relevé que la Mauritanie, comme la plupart des pays en développement, dépendait de l’importation des produits de première nécessité, une situation qui influe négativement sur la balance des paiements tout en rendant le pays vulnérable aux fluctuations du marché.  Par ailleurs, M. Teguedi a noté que les Forces de sécurité mauritaniennes ont été dotées de moyens pour lutter et éradiquer le terrorisme.  Il a rappelé que la zone sahélienne est soumise, depuis plusieurs années, aux réseaux du crime organisé transfrontalier, et a appelé la communauté internationale à appuyer les États de la région afin qu’ils puissent faire face à ce danger.  Il a également rappelé que la Mauritanie a ouvert ses frontières aux refugiés maliens quand leur pays était en crise. 

Sur la question du Sahara occidental, le représentant a réaffirmé son soutien aux démarches du Secrétaire général et de son Envoyé personnel, visant à trouver une solution définitive, globale, juste et acceptable pour les deux parties, ce qui, a-t-il ajouté, renforcera la sécurité et la paix dans la région et facilitera la construction d’un Maghreb arabe prospère.  Il a salué l’octroi, par l’Assemblée générale des Nations Unies, du statut d’État observateur non membre à la Palestine.  Nous espérons, a-t-il noté, que cette résolution soit le début d’une ère nouvelle, celle de l’indépendance de la Palestine sur les frontières du 4 juin 1967 et avec pour capitale Jérusalem-Est.  Il a enfin indiqué que la diffusion de la culture de la paix, de l’esprit et des valeurs de tolérance entre les peuples et les civilisations serait la meilleure voie pour la sécurité du monde.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamadi Ould Meimou
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Mohamed Ould Abdel Aziz
    Président
  • S.E. M. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hamady Ould Hamady
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Naha Mint Mouknass
    Ministre des affaires étrangères