Malaisie

S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak, Premier Ministre

28 septembre 2013 (68e session)

Statement Summary: 

M. MOHD NAJIB TUN ABDUL RAZAK, Premier Ministre de Malaisie, a rappelé que trois ans auparavant, il avait parlé du Mouvement mondial des modérés pour rejeter l’extrémisme sous toutes ses formes parce que nous sommes divisés entre les extrémistes et les modérés.  De tous les changements qui ont eu lieu depuis trois ans, de nouvelles questions se posent sur le rôle de l’Islam en politique et sur la nécessité d’un développement plus inclusif.  « Je crois que la plus grande menace contre les musulmans aujourd’hui ne vient pas de l’extérieur mais de l’intérieur même du monde musulman », a estimé le Premier Ministre. 

Pour illustrer son propos, il a évoqué l’opposition entre les sunnites et les chiites qui menace la vie et les moyens de subsistance de millions de musulmans dans le monde.  Dans le monde musulman, les extrémistes ont imposé leur programme religieux, menaçant les familles, les pays et la « Oumma ».  Les atrocités deviennent encore plus dures et la paix n’existe plus, a dénoncé le Premier Ministre. 

Derrière ces violences, c’est l’avenir de l’Islam qui est en jeu, a-t-il encore dit.  Mais en réaffirmant notre engagement pour la modération et en proposant des solutions aux problèmes politiques, nous pourrons faire en sorte que l’Islam revienne au centre.  Nous pourrons marginaliser les extrémistes et avancer vers la paix, l’harmonie et la justice, a dit le Premier Ministre.

Aujourd’hui, l’attention du monde est focalisée sur la Syrie.  Alors que des combattants du Hezbollah sont engagés sur le terrain, le conflit menace désormais le Liban, a-t-il averti.  La situation sécuritaire en Iraq continue de se compliquer à cause de la guerre entre les miliciens sunnites et les groupes chiites.  Au Pakistan, des bombes ont tué des musulmans à Quetta et à Karachi.  Les causes de ces conflits sont différentes mais ils suivent un même chemin familier et sombre.  En raison de l’échec des politiques, des prédicateurs radicaux et des groupes militants ont pu transformer des tensions en guerres de religion. 

Face à cela, le Premier Ministre a proposé deux solutions, dont la première est la modération.  Nous devons ensuite tout donner pour résoudre les crises et les tensions dans le monde musulman, à commencer par la Syrie.  Nous devons aussi trouver la vision et la volonté politique nécessaires pour une solution en Palestine et finalement, nous devons continuer nos efforts pour construire des sociétés plus prospères, respectueuses de l’état de droit et de la démocratie.    


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Langue originale | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mahathir bin Mohamad
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato' Sri Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ahmad Zahid Hamidi
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Datuk Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères