Libéria

S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf, Président

24 septembre 2013 (68e session)

S.E. MmeEllen Johnson-Sirleaf

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

Mme ELLEN JOHNSON-SIRLEAF, Présidente du Libéria, a condamné l’utilisation des armes chimiques en Syrie et partout ailleurs dans le monde, et a appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour combattre le fléau du terrorisme et de la criminalité transnationale organisée, en prenant des mesures concertées.  Si elle salue l’avènement d’une révolution de la communication qui a offert des plateformes à un échange plus large de l’information, elle avertit toutefois qu’il ne faut pas que cela devienne un outil au service de la promotion du terrorisme et de la diffusion d’informations irresponsables qui peuvent porter atteinte à la sécurité des pays. 

Les progrès en Afrique sont une source de fierté pour Mme Johnson-Sirleaf, qui, à ce titre, a cité un taux de croissance moyen de 5%, la diversification des économies, la maturation des démocraties et le renforcement des instances régionales, sans oublier les indicateurs sociaux comme les taux de scolarisation et d’accès à la santé.  Elle a salué aussi les améliorations constantes dans la capacité africaine à régler les conflits à travers ses organisations, comme en témoigne l’intervention au Mali.  D’ailleurs, a-t-elle rappelé, le Libéria a contribué avec un contingent à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). 

La Présidente s’est félicitée en outre de la paix qui caractérise désormais la région des pays du fleuve Mano, centre épique de la guerre, il n’y a pas si longtemps.  La consolidation de la stabilité dans cette région a grandement contribué à la transformation nationale grâce à l’intégration régionale, a-t-elle encore expliqué, ajoutant que la nouvelle initiative du bassin du fleuve Mano devrait faciliter davantage la connectivité dans les domaines du transport et de l’énergie.

Consciente de ce qui reste toujours à faire au Libéria, notamment pour venir à bout du déficit des infrastructures énergétiques et de transport, Mme Johnson-Sirleaf a également parlé de la nécessité de consolider la culture de l’intégrité et de la responsabilité dans une société qui reste toujours marquée par des années de conflit.  « Il nous faut encore faire beaucoup en termes de réconciliation nationale » au-delà des lois et des politiques adoptées jusque là, a-t-elle reconnu.  Malgré une croissance moyenne de 7% et un afflux important d’investissements étrangers directs, en particulier dans le secteur énergétique, Mme Johnson-Sirleaf a souhaité diversifier davantage l’économie libérienne et pousser les réformes pour garantir un partage plus équitable des bénéfices des ressources naturelles.

En tant que membre du Groupe de personnalités de haut niveau chargé d’étudier le programme de développement pour l’après-2015, Mme Johnson-Sirleaf s’est dite heureuse de voir que le Secrétaire général a repris un grand nombre des principes proposés par le Groupe dans son rapport « Une lueur de dignité pour tous ».  « Aujourd’hui plus que jamais, nous avons l’opportunité de transformer le monde, de poursuivre un programme qui viendra à bout de la pauvreté tout en sauvegardant la nature pour garantir des ressources naturelles aux générations futures », a-elle affirmé, expliquant que les solutions d’hier ne sont peut-être pas appropriées à la réalité de demain et qu’il faut avoir le courage de prendre des mesures audacieuses.  Par conséquent, elle a lancé un appel à cette Assemblée générale pour qu’elle se penche sur les défis de demain, qu’elle sache saisir les nouvelles opportunités et qu’elle s’engage dans un nouveau partenariat mondial pour promouvoir des transformations économiques et sociales en vue de parvenir à une prospérité inclusive.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Augustine Kpehe Ngafuan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Joseph N. Boakai
    Vice-président
  • S.E. Mme Ellen Johnson-Sirleaf
    Président
  • S.E. M. Joseph Boakai
    Vice-président