Koweït

 H.H. Sheikh Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah, Premier Ministre

25 septembre 2013 (68e session)

Kuwait
Statement Summary: 

M. JABER AL MUBARAK AL HAMAD AL SABAH, Premier Ministre du Koweït, a tout d’abord assuré que les relations avec l’Iraq avaient connu, ces dernières années, des développements positifs « dans l’intérêt des peuples des deux pays ».  Il a néanmoins souhaité que la question des Koweïtiens et ressortissants d'États tiers portés disparus et des biens koweïtiens spoliés soit bientôt réglée, « pour mettre fin aux souffrances interminables des familles ».

Évoquant la crise syrienne, le Premier Ministre koweitien a notamment rappelé que son pays avait organisé, en janvier dernier, une conférence des donateurs destinée à accroître l’aide humanitaire aux victimes.  Il a indiqué qu’1,5 milliard de dollars avaient été levés à l’issue de la conférence, cette somme ayant été versée intégralement aux institutions spécialisées des Nations Unies.

Le Premier Ministre koweitien a ensuite salué les efforts menés actuellement par les États-Unis pour relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, en notant que seule une pression accrue sur Israël permettrait que celle-ci respecte les résolutions du Conseil de sécurité.  S’agissant du programme nucléaire de l’Iran, M. Al Sabah, qui a souligné le droit de ce pays à l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins civiles, a appelé le nouveau régime à coopérer pleinement avec l’AIEA et à mettre en œuvre les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.  « Il faut sortir de cette crise qui a fini par créer une atmosphère d’instabilité et de tension dans la région », a-t-il déclaré.

M. Al Sabah s’est également attardé sur les questions de développement.  S’il a estimé que les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) avaient permis aux Nations Unies de mobiliser, à l’échelle planétaire, dirigeants et populations pour éradiquer la pauvreté, les nouveaux défis commandaient à la communauté internationale de repenser le paradigme du développement. 

Ainsi, pour le Premier Ministre koweitien, le programme de développement pour l’après-2015 devra s’appuyer davantage sur les opinions scientifiques figurant dans la Déclaration du Millénaire et sur les principes adoptés lors de la Conférence Rio+20.  « Par ce biais, nous serons en mesure d’aider plus efficacement les pays les moins développés à se reconstruire après un conflit », a-t-il estimé.  Parmi les initiatives du Koweït en matière d’aide bilatérale, M. Al Sabah a cité une contribution de 500 millions de dollars au Yémen.  Cette contribution est destinée à financer des projets de développement devant aider le Yémen à sortir de la crise par la relance économique et la consolidation des institutions démocratiques, a-t-il précisé.


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Jaber Al-Mubarak Al-Hamad AL SABAH
    Premier Ministre
  • S.E. M. Jaber Al Mubarak Al Hamad Al Sabah
    Premier Ministre
  • S.E. M. Naser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Naser Al-Mohammad Al-Ahmad Al-Sabah
    Premier Ministre
  • S.M. Sheikh Nasser Al-Mohammad Al-Ahmad Al Jaber Al-Sab
    Premier Ministre