Islande

S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2013 (68e session)

Iceland
Statement Summary: 

M. GUNNAR BRAGI SVEINSSON, Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur de l’Islande, a tout d’abord insisté pour que les responsables de l’attaque chimique perpétrée en Syrie le mois dernier répondent de leurs actes devant la Cour pénale internationale.  À cet égard, il s’est ensuite félicité de l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2118 (2013), vendredi soir, qui exige la destruction des armes chimiques détenues par la Syrie et appelle à la convocation de la Conférence de Genève II le plus rapidement possible.

« Mon pays est fier d’être le premier État à avoir ratifié le Traité sur le commerce des armes », a-t-il ensuite déclaré, avant d’exhorter les États, en particulier les exportateurs d’armes, à en faire de même.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement sont « au cœur de la politique d’aide au développement de l’Islande », a assuré le Ministre islandais des affaires étrangères et du commerce extérieur.  Le programme de développement pour l’après-2015 doit continuer d’insister sur l’élimination de la pauvreté, l’égalité entre les genres, l’amélioration de la santé et l’éducation des garçons et des filles.  S’agissant du défi que posent les changements climatiques, M. Sveinsson a expliqué que son pays avait enregistré une « véritable révolution énergétique ».  Il a assuré que tous les besoins en électricité et en chauffage étaient désormais pourvus au moyen d’énergies renouvelables.

Le Ministre, qui a ensuite rappelé que 2015 marquera le vingtième anniversaire de la Conférence sur les femmes de Beijing, a exhorté tous les États à mettre en œuvre la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, en insistant en particulier sur la participation active des femmes au développement d’institutions démocratiques.  « Les femmes dans le monde arabe ont donné à cet objectif une importance toute particulière, en demandant le respect de leurs droits et de l’égalité avec les hommes », a-t-il affirmé, avant de déplorer que la violence continue de ravager la région.

Saluant la reprise des pourparlers de paix entre Israël et la Palestine, M. Sveinsson a plaidé pour le respect du droit du peuple palestinien à l’autodétermination et le droit d’Israël à vivre en paix avec ses voisins.  « La poursuite de colonies de peuplement risque d’empêcher la réalisation de la solution de deux États », a-t-il prévenu, avant d’exhorter Israël à y mettre un terme, en particulier à Jérusalem-Est.  Le Ministre a tenu également à condamner les politiques répressives du Hamas et les tirs de roquettes à partir de Gaza.

L’Islande, qui soutient avec force la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, demande à la communauté internationale de soutenir davantage les pays en développement pour préserver leurs ressources maritimes, a indiqué M. Sveinsson.  Enfin, rappelant que le Secrétaire général s’était rendu en Islande l’été dernier, le Ministre a conclu son intervention en mentionnant le défi sans précédent que constitue la fonte des glaces en Arctique.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gudlaugur Thór Thórdarson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Lilja Dögg Alfreðsdóttir
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Gunnar Bragi Sveinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Össur Skarphéðinsson
    Ministre des affaires étrangères