Irlande

S.E. M. Eamon Gilmore, Vice-Premier Ministre

28 septembre 2013 (68e session)

Ireland
Statement Summary: 

M. EAMON GILMORE, Vice-Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères et du commerce de l’Irlande, a salué les mesures prises par le Conseil de sécurité en ce qui concerne la Syrie, une décision qui donne un nouvel espoir quant à la capacité de l’ONU à remplir ses responsabilités.  L’Irlande a déjà promis de verser 200 000 euros pour financer le soutien au rôle de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dans la mise en œuvre des dispositions.  Il a apprécié que l’on envisage de tenir la Conférence Genève II dans quelques semaines.

Le Vice-Premier Ministre a également appelé à faire jouer la responsabilité pour ce qui se passe en Syrie, estimant que la Cour pénale internationale était l’organe approprié.  Il a aussi demandé à toutes les parties syriennes de lever les obstacles à la fourniture de l’aide humanitaire et rappelé que son pays a contribué à hauteur de 15 millions de dollars aux opérations humanitaires, en ayant l’intention d’aller plus loin.

Le Vice-Premier Ministre s’est dit encouragé par la détermination du nouveau Gouvernement iranien de répondre aux inquiétudes de la communauté internationale et d’instaurer la confiance quant à la nature pacifique de son programme nucléaire.

Il a aussi abordé la question du maintien de la paix, faisant remarquer que son pays participe à sept missions de l’ONU, dont trois au Moyen-Orient.  Les Casques bleus irlandais vont aussi être déployés à la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), a-t-il ajouté.  Sur la question du terrorisme, il a condamné l’attentat perpétré à Nairobi et a appelé à ne pas faire de compromis face à de telles menaces.

Venant aux questions de développement, il s’est félicité des progrès dans la réalisation des OMD, mais s’est inquiété des nouveaux défis tels que les changements climatiques qui compromettent ces progrès.  Il a espéré qu’en 2015 les dirigeants du monde pourront adopter de nouveaux objectifs pour un avenir durable, juste et sûr.  Dans son programme d’aide au développement, l’Irlande a donné la priorité à la lutte contre la faim et la malnutrition, a-t-il indiqué.

Enfin, le Vice-Premier Ministre a rappelé que son pays avait été élu l’an dernier, membre du Conseil des droits de l’homme.  À ce titre, l’Irlande a joué un rôle important dans l’adoption, cette semaine, de deux résolutions sur la mortalité des enfants âgés de moins de 5 ans qui peut être évitée, sur le rôle de la société civile aux niveaux local, national, régional et international.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Simon Coveney
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Simon Coveney
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Eamon Gilmore, Deputy Prime Minister
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Micheál Martin
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Peter Power
    Ministre d'État