Croatie

S.E. M. Ivo Josipović, Président

26 septembre 2013 (68e session)

Croatia
Statement Summary: 

Pour M. IVO JOSIPOVIĆ, Président de la Croatie, il est difficile de parler de développement durable sans parler des préalables qui sont la paix et la sécurité.  En tant que communauté mondiale, nous sommes malheureusement toujours confrontés à des crises internationales et des menaces de conflits, a-t-il dit, en citant le cas de la Syrie.  La Croatie condamne fermement l’utilisation d’armes chimiques et exige que le nécessaire soit fait pour que les responsables de ces crimes ne jouissent pas de l’impunité.  Après avoir salué le cadre américano-russe du 14 septembre, il a estimé qu’il fallait maintenant veiller à son respect et à sa mise en œuvre, à commencer par le processus du Conseil de sécurité qui doit rapidement déboucher sur une résolution. 

Il a rappelé que cette année marquait le quinzième anniversaire de la fin du mandat de la Mission des Nations Unies en Croatie (UNTAES), un des plus grand succès de l’histoire du maintien de la paix de l’ONU.  Depuis, le pays a parcouru un long chemin et est devenu contributeur aux opérations des Nations Unies.  Cette année marque également le vingtième anniversaire du Tribunal international pour l’ex-Yougoslavie, que la Croatie a appuyé dès le départ, partageant la forte détermination de la communauté internationale à mettre fin à la culture d’impunité.  À cet égard, la mise en place de la CPI en 1998 constitue l’une des plus grandes réalisations de l’humanité au XXe siècle et le début d’une nouvelle ère de responsabilité. 

 

D’expérience, a poursuivi le Président, la Croatie sait que le maintien de la paix suppose souvent un engagement à long terme de la communauté internationale.  L’ONU a reconnu ce fait et a créé la Commission de consolidation de la paix (CCP) à laquelle la Croatie a participé dès le début.  Plus tôt aujourd’hui, en tant que Président de la CCP, la Croatie, en coopération avec ONU-Femmes, a organisé une réunion ministérielle sur l’autonomisation des femmes en période postconflit.  Pour la Croatie, les progrès en matière d’état de droit, des droits de l’homme, de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption doivent aller de pair en situation postconflit 

Pour sa part, la Croatie continue de promouvoir une société démocratique et ouverte, comme meilleur garant des droits de l’homme.  D’ailleurs, la Croatie est un fervent défenseur de l’abolition de la peine de mort et souhaite tout mettre en œuvre pour défendre les droits des femmes et des minorités.  À cet égard, le Président a rappelé que la Croatie, qui reconnaît pleinement le rôle des Nations Unies et ses mécanismes des droits de l’homme, a présenté sa candidature au Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour 2015.

 

S’agissant de la sécurité, il a estimé que la prolifération des armes de destruction massive est une question prioritaire qui suppose un travail sérieux au plan national et la plus large coopération possible au plan international.  La Croatie est également concernée par la propagation sauvage des armes légères et de petit calibre qui représentent un risque réel pour la stabilité et la sécurité des petits États fragiles.  En tant qu’État signataire du Traité sur le commerce des armes, la Croatie appelle tous les États à le signer. 

En « préparant le terrain » pour le programme de développement pour l’après-2015, la communauté mondiale continue à être confrontée à de nombreux défis.  La Conférence Rio+20 sur le développement durable a donné des directives importantes sur l’architecture multilatérale nécessaire à la mise en œuvre des objectifs.  Il faut dès à présent mettre l’accent sur des institutions fortes, sur la solidarité, la justice, le développement social et le respect de l’environnement, a estimé le Président.  À cet égard, l’éducation représente un des instruments clefs pour y arriver et l’un des plus puissants catalyseurs du développement.  Dans cet esprit, la Croatie est fière de faire partie des pays de la première initiative mondiale pour l’éducation et appelle tous les États Membres à joindre leurs efforts pour assurer son succès.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes