Chine

S.E. M. Wang Yi, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2013 (68e session)

China
Statement Summary: 

M. WANG YI, Ministre des affaires étrangères de la Chine, a réaffirmé la volonté de son pays de suivre la voie d’un développement mené à un rythme modéré, et sans tenter d’imposer une quelconque hégémonie en aucun domaine, conformément à l’héritage laissé par Deng Xiaoping.  La Chine continuera à promouvoir la paix mondiale et elle encourage les autres États Membres à faire de même.  Au-delà de l’aspect moral de cette position, a-t-il expliqué, c’est dans l’intérêt de la Chine de maintenir son intégration dans l’économie mondiale en privilégiant la coopération et la résolution pacifique des conflits.  En ce qui concerne les disputes territoriales que la Chine peut avoir avec certains pays, il a affirmé que celles qui ne pouvaient trouver de résolution immédiate devaient être gelées afin d’en trouver une dans le futur.  Cependant, a-t-il déclaré, la Chine défendra, quelles que soient les circonstances, son intégrité territoriale et sa souveraineté ainsi que ses intérêts légitimes. 

M. Wang s’est également réjoui d’une amélioration de la situation économique mondiale tout en reconnaissant que des facteurs mettaient en danger les perspectives de reprise.  Dans ce contexte, le Ministre a assuré que son pays privilégiera des politiques fondées sur la protection de l’environnement, notamment par l’utilisation d’énergie à faible émission de carbone.  En effet, a-t-il poursuivi, l’économie chinoise est à un tournant, dans la mesure où elle n’est plus seulement la destination pour des investisseurs étrangers mais devient également une source d’investissement.  Il a rappelé que la plupart des projections prévoient que le niveau des investissements extérieurs chinois atteindra dans les cinq prochaines années 500 milliards de dollars des États-Unis, et que 400 millions de touristes chinois seront attendus hors des frontières chinoises.

 

Il a en outre dit que la Chine soutenait une plus grande représentation des pays émergents dans les organisations internationales telles que l’ONU, le FMI et la Banque mondiale.  Cette approche permettra d’accroître le dialogue, et de construire des institutions plus équitables et plus à même de résoudre les crises que connaît le monde, a souligné M. Wang.  À cet égard, il a exprimé son émotion en ce qui concerne la crise syrienne.  Il a rappelé l’opposition de son pays à l’utilisation des armes chimiques et dit espérer l’adoption rapide d’une résolution par le Conseil de sécurité en vue de la destruction des armes chimiques syriennes.  Il a également appelé à la tenue sans délai de la conférence de Genève II.  Il a également exprimé le soutien de la Chine à une solution négociée en ce qui concerne la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

M. Wang a enfin abordé la question du développement, sur laquelle il a insisté sur la nécessité de respecter les choix et les parcours de chaque pays dans la détermination du programme de développement pour l’après-2015.  Ce programme doit donner la priorité aux partenariats de développement, à l’accroissement des sources de financement et au soutien technique aux pays en voie de développement, a préconisé le Ministre des affaires étrangères de la République populaire de Chine. 


Source

Déclaration

Vidéo


Tribune


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Wang Yi
    Conseiller d’État et Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wang Yi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Li Keqiang
    Premier ministre
  • S.E. M. XI Jinping
    Président
  • S.E. M. Wang Yi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Yang Jiechi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Yang Jiechi
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Wen Jiabao
    Premier Ministre
  • S.E. M. Hu Jintao
    Président