Bhoutan

S.E. M. Lyonpo Rinzin Dorje, Ministre des affaires étrangères

30 septembre 2013 (68e session)

Bhutan
Statement Summary: 

M. LYONPO RINZIN DORJE, Ministre des affaires étrangères du Bhoutan, a indiqué que les deuxièmes élections parlementaires qui ont eu lieu, cet été dans son pays, constituaient un autre jalon sur la voie de la démocratie choisie par le Bhoutan, il y a cinq années.  « Mais la démocratie va au delà des élections et c’est pourquoi nous travaillerons sans relâche au renforcement des institutions démocratiques et de l’état de droit », a-t-il assuré.

Tandis que la communauté internationale se penche sur l’élaboration d’un programme de développement pour l’après-2015, a souligné le Ministre, il ne faudrait pas perdre de vue la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.  Tout doit être fait pour accélérer les efforts en vue d’atteindre ces Objectifs, a-t-il insisté.  Le Ministre a souhaité que l’éradication de la pauvreté, la promotion d’un développement inclusif et l’autonomisation des femmes, qui sont autant de priorités de son pays, soient au cœur du programme de développement pour l’après-2015.

Lanotion de « bonheur intérieur brut » est devenue, a-t-il dit, un élément d’identification de son pays.  Le Ministre a ainsi souligné la « responsabilité sacrée » des gouvernements de faire en sorte que les citoyens puissent réaliser leurs aspirations dans le cadre plus général des objectifs poursuivis par leur pays.  « Les avancées du Bhoutan, que ce soit la transition pacifique vers la démocratie ou les progrès réalisés sur la voie des OMD, découlent d’une stratégie de développement centrée sur les personnes », a-t-il dit.  Le Ministre a indiqué que son pays œuvrait à l’adoption d’une approche holistique du développement.  Il a souhaité que la contribution du Bhoutan puisse nourrir les discussions sur le programme de développement pour l’après-2015.

Le Ministre a ensuite détaillé les défis économiques et climatiques de son pays, tels que le chômage des jeunes, la pauvreté, ou bien encore la fréquence des catastrophes naturelles, avant de rappeler l’objectif à long terme qui est de sortir, avec le concours de la communauté internationale, de la catégorie des pays les moins développés.

Avant de conclure, le Ministre des affaires étrangères du Bhoutan a plaidé pour une revitalisation de l’Assemblée générale et une refonte de la composition du Conseil de sécurité, afin d’améliorer la représentativité de cet organe.


Source

Déclaration

Vidéo


Audio

Arabe | MP3

Chinois | MP3

Anglais | MP3

Français | MP3

Russe | MP3

Espagnol | MP3

Sessions précédentes

  • S.E. M. Lyonpo Tshering Wangchuk
    Chef du gouvernement par intérim
  • S.E. M. Dasho Tshering Tobgay
    Premier Ministre
  • S.E. M. Lyonpo Damcho Dorji
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Damcho Dorji
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonpo Rinzin Dorje
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonchoen Jigmi Yoezer Thinley
    Premier Ministre
  • S.M. Lyonchoen Jigmi Yoezer Thinley
    Roi
  • S.E. M. Daw Penjo
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Lyonpo Ugyen Tshering
    Ministre des affaires étrangères