Arménie

S.E. M. Edward Nalbandyan, Ministre des affaires étrangères

28 septembre 2013 (68e session)

S.E. M.Edward Nalbandyan

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. EDWARD NALBANDYAN, Ministre des affaires étrangères de l’Arménie, a dit qu’aucun pays ne peut atteindre de façon isolée les OMD dans le contexte de l’interdépendance croissante des économies mondiales.  Il s’est dit alarmé par l’aggravation de la situation humanitaire en Syrie, en attirant tout particulièrement l’attention sur la situation des Syriens d’origine arménienne pour lesquels la Syrie est devenue une deuxième patrie après le génocide arménien de 1915.  Dans ce contexte, il a salué l’adoption, hier soir, de la résolution 2118 du Conseil de sécurité qui doit mener à l’élimination de toutes les armes chimiques en Syrie.  

M. Nalbandyan s’est particulièrement félicité de l’adoption le 18 juin par les trois pays coprésidant le Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) –Fédération de Russie, États-Unis et France– d’une nouvelle déclaration sur le Haut-Karabagh dans le cadre du Sommet du G-8 à Enniskillen.  Il a dit que les déclarations faites par ce Groupe au cours des cinq dernières années peuvent représenter les bases d’un règlement durable du conflit.  Il a regretté l’attitude consistant à vouloir privilégier certains éléments aux dépens d’autres, avant de fustiger l’attitude belliqueuse de l’Azerbaïdjan qui ne cesse de multiplier les discours anti-arméniens.  L’Arménie a, plusieurs fois, réitéré son engagement vis-à-vis des principes du droit international, en particulier du non-usage de la force ou de la menace de la force.  

Le Ministre des affaires étrangères de l’Arménie a affirmé que c’est l’Azerbaïdjan qui refuse toutes les propositions des trois pays coprésidents du Groupe de Minsk et qui ne respecte ni les mesures de base ni les mesures de renforcement de la confiance proposées.  « L’Azerbaïdjan ne cesse de faire des provocations le long de la ligne de contact avec le Haut-Karabagh et l’Arménie ».  Son Président, a poursuivi le Ministre, a d’ailleurs proféré de nouvelles menaces contre l’Arménie la semaine dernière, en réclamant des territoires arméniens, dont la capitale multimillénaire d’Erevan.  Le Ministre a précisé que le Conseil des droits de l’homme a adopté une résolution parrainée par l’Arménie sur la prévention des génocides en mars 2013, en rappelant que son pays a été la victime du premier génocide du XXe siècle.  L’Arménie préside depuis mai 2013, le Conseil de l’Europe et partage ses objectifs en matière de promotion des droits de l’homme, de la paix et de la sécurité.  


Source

Droit de réponse (1 Octobre 2013)

Le représentant de l’Arménie a dénoncé le mensonge du représentant de l’Azerbaïdjan.  Que peut-on attendre d’un pays qui a déclaré que l’Arménie était un ennemi?  Il ne faut pas oublier, a dit le représentant, que ce pays menace l’Arménie d’une guerre.  C’est un pays où l’on peut devenir héro national pour avoir tué l’Arménie?  Ce pays parle deux langages: d’un côté, il veut résoudre le problème par des négociations et, de l’autre, il nous menace.  L’Azerbaïdjan doit appliquer les propositions du Groupe de Minsk, a conclu le représentant. 

Source: GA/11432

 

Deuxième droit de réponse (1 Octobre 2013)

Le représentant de l’Arménie a indiqué que pour mesurer la sincérité de l’Azerbaïdjan, il faut voir comment ce dernier participe aux négociations de Minsk.  Il a, à son tour, accusé l’Azerbaïdjan de double langage: on parle de paix mais on menace de guerre.  Demain au Conseil de sécurité, le représentant de l’Azerbaïdjan en fera autant au moment où il prendra la Présidence du Conseil, a prédit le représentant. 

Source: GA/11432

Déclaration

Vidéo


Tribune

Audio

Arabe | Téléchargement

Chinese | Téléchargement

Anglais | Téléchargement

Français | Téléchargement

Russe | Téléchargement

Espagnol | Téléchargement

Original language | Téléchargement

Sessions précédentes

  • S.E. M. Serzh Sargsyan
    Président
  • S.E. M. Edward Nalbandian
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Serzh Sargsyan
    Président
  • S.E. M. Serzh Sargsyan
    Président
  • S.E. M. Edward Nalbandyan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Serzh Sargsyan
    Président
  • S.E. M. Edward Nalbandian
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Edward Nalbandian
    Ministre des affaires étrangères