Palaos

S.E. M. Stuart Beck, Représentant permanent auprès de l’ONU

1 Octobre 2012 (67e session)

S.E. M.Stuart Beck

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. STUART BECK (Palaos) a rappelé que son pays avait été le dernier territoire sous tutelle des Nations Unies et qu’il a su préserver son héritage, sa culture et son environnement.  Cette année, les îles Rock ont été inscrites au Patrimoine mondial de l’humanité, s’est-il félicité.  En 2011, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a classé les Palaos au quarante-neuvième rang de l’Index sur le développement humain, ce qui témoigne de leur réussite.

Soucieux de servir la communauté internationale, les Palaos ont déployé des soldats de la paix au Timor-Leste et aux Îles Salomon, et, aujourd’hui, au Darfour, a rappelé le représentant.  Il a, par ailleurs, salué l’adoption par l’Assemblée générale des résolutions 61/105 et 66/68 pour la protection des écosystèmes des grands fonds marins et la biodiversité en général.  En 2009, le Président Toribiong a déclaré ouvert le premier sanctuaire pour les requins.  Aujourd’hui, ces animaux sont protégés dans une surface océanique neuf fois supérieure à celle des eaux territoriales des Palaos.

Plus personne ne peut ignorer l’impact des changements climatiques sur la sécurité alimentaire et énergétique et sur l’intégrité territoriale des pays, a poursuivi le représentant.  La pêche est vitale pour les Palaos, qui reposent sur cette « économie bleue ».  Les Palaos ont reçu le « Future Policy Award » 2012 pour leur politique maritime remarquable, s’est enorgueilli M. Beck.  Au niveau mondial, a-t-il ajouté, la pêche doit respecter trois principes: l’équité, la viabilité et la responsabilité.

Les Palaos, a encore voulu souligné le représentant, ont pris des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en solarisant son aéroport, ses bâtiments publics et ses autoroutes.  Le pays a créé un programme pour aider au financement de maisons plus vertes, ce qui vient d’inspirer un atelier régional pour le Pacifique.  Toutefois, les Palaos n’ont toujours pas d’Internet à haut débit et recherchent des partenaires pour l’aider à acquérir cet « outil indispensable » pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes