Malaisie

S.E. M. Anifah Aman, Ministre des affaires étrangères

29 septembre 2012 (67e session)

Statement Summary: 

M. ANIFAH AMAN, Ministre des affaires étrangères de la Malaisie, faisant référence à la diffusion du film insultant pour l’Islam « L’innocence des musulmans », a condamné les actes irresponsables de ceux qui ont intentionnellement incité à la haine, tout en se disant attristé par les réactions violentes qu’il a provoquées, et en condamnant les responsables de la mort de l’Ambassadeur des États-Unis en Libye, Chris Stevens, et de ses collègues.  Il a affirmé que son pays avait toujours soutenu que la liberté, y compris la liberté d’expression, allait de pair avec la responsabilité.  Les rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme n’avaient pas à l’esprit le dénigrement lorsqu’ils ont souligné la nécessité de promouvoir et de protéger la liberté d’expression, a-t-il assuré.  « Quand les femmes font l’objet de discrimination, on parle de sexisme; quand les Africains-Américains sont critiqués et rendus vils, on parle de racisme; quand la même chose est faite aux juifs, les gens parlent d’antisémitisme; mais pourquoi lorsque les musulmans sont stigmatisés et sont la cible de déclarations diffamatoires, parle-t-on de « liberté d’expression »? s’est-il demandé.

 

Le Ministre a rappelé que la première Conférence internationale du Mouvement mondial des modérés s’était tenue en janvier dernier à Kuala Lumpur et avait accueilli plus de 500 participants venus du monde entier.  Celle-ci a souligné l’importance de la modération sur toutes les questions liées aux politiques sociales, financières, religieuses et internationales, a-t-il expliqué, en estimant que cette Conférence offrait une plateforme efficace pour une réaction mondiale à l’extrémisme.  Par ailleurs, après avoir appelé à la cessation immédiate de la violence et des assassinats en Syrie, il a estimé que les parties impliquées ont une responsabilité égale pour mettre un terme aux atrocités.  M. Aman s’est attardé sur la situation au Moyen-Orient, en insistant tout d’abord sur la nécessité pour Israël de cesser les activités illégales d’implantation de colonies de peuplement en Cisjordanie et à Jérusalem et, en particulier à Jérusalem-Est.  La Malaisie, a-t-il dit, soutient la solution à deux États, Israël et la Palestine, accompagnée d’une paix durable dans la région.  Le Ministre a dénoncé en particulier l’usage du droit de veto par des membres permanents du Conseil de sécurité, concernant le destin de la Palestine, lequel, a-t-il dit, ignore la position de la majorité des autres membres.  Il a plaidé pour la réforme du Conseil de sécurité, afin que sa composition soit élargie à d’autres États Membres pour refléter les réalités mondiales d’aujourd’hui.

 


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. M. Mahathir bin Mohamad
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato' Sri Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Ahmad Zahid Hamidi
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Dato’ Sri Mohd Najib Bin Tun Haji Abdul Razak
    Premier Ministre
  • S.E. M. Datuk Anifah Aman
    Ministre des affaires étrangères