Haïti

S.E. M. Michel Joseph Martelly, Président

26 septembre 2012 (67e session)

Statement Summary: 

M. MICHEL JOSEPH MARTELLY, Président d’Haïti, a prévenu qu’il y aura des conflits « tant que l’accès à l’eau, aux grands marchés, tant que la juste rétribution des matières premières et la saine compétitivité économique ne seront pas au rendez-vous ».  Les nations seront réduites à rechercher des solutions pacifiques « tant que nous ne conjuguerons pas nos efforts pour que l’accès à la santé, au travail, et le respect des différences deviennent réalité ».

 

La parité des genres, la démocratie, le traitement égal devant la loi et le respect de l’environnement s’inscrivent dans le programme du Gouvernement haïtien, a indiqué M. Martelly, à la veille de la présidence d’Haïti à la tête de la Communauté des Caraïbes (CARICOM).  Haïti s’emploie activement à renforcer les institutions locales réputées faibles ou jugées inopérantes.  Seule la démocratie peut apporter la stabilité, condition préalable à toute politique de développement, a-t-il reconnu.

« L’histoire nous a appris qu’il n’y avait pas de justice et d’égalité dans les relations internationales, que chaque nation cherchait son intérêt propre », a dit le Président.  « La création des Nations Unies a allumé chez les peuples l’espoir que les choses pouvaient être différentes.  Il ne faut pas laisser mourir cette flamme. »

M. Martelly a conclu en interpellant ses pairs: « Nos populations respectives nous ont choisis et nous ont mandatés pour que nous leur construisions un monde meilleur, un monde où personne ne sera laissé pour compte, un monde où nos enfants pourront enfin grandir en paix … ».


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes