Dominique

S.E. M. Vince Henderson, Représentant permanent auprès de l’ONU

1 Octobre 2012 (67e session)

Dominica
Statement Summary: 

M. VINCE HENDERSON (Dominique) s’est réjoui de ce que « Rio+20 » ait réaffirmé l’engagement de la communauté internationale à appuyer les petits États insulaires en développement et ait convenu de convoquer la troisième Conférence internationale sur le développement durable de ces États, en 2014 dans la région du Pacifique.  Le représentant s’est en effet inquiété de l’échec de la communauté internationale à conclure un instrument juridiquement contraignant sur le climat, tout en se félicitant de ce que les pourparlers de Bangkok aient « préparé un terreau fertile » pour les discussions de Doha qui doivent avoir lieu à la fin de cette année. 

Le représentant a néanmoins tenu à souligner l’urgence qu’il y a à proroger et à améliorer le Protocole de Kyoto.  Il a attiré l’attention sur SIDS DOCK, une plate-forme permettant aux petits États insulaires en développement à concrétiser leurs ambitions en matière d’énergie propre, avec l’aide des Gouvernements du Danemark et du Japon mais aussi du PNUD et de la Banque mondiale auxquels vient de se joindre la Fondation Clinton.

En tant que Présidente du SIDS DOCK, la Dominique, a indiqué le représentant, compte mettre l’accent sur la Déclaration de la Barbade adoptée au mois de mai dernier.  Il a aussi indiqué que l’exploration qui vient de s’achever dans son pays a confirmé que les ressources géothermiques de la Vallée du Roseau pourraient non seulement répondre aux besoins de la Dominique mais aussi être exportées.  En outre, la création d’une centrale pour les exportations vers la Guadeloupe et la Martinique constituera une source de revenus substantielle pour le pays.  Les négociations devraient s’achever cette année même, a dit le représentant. 

D’ici à 2017, toute l’énergie de la Dominique devrait provenir de sources hydrauliques ou géothermiques et d’ici à 2020, le pays devrait être capable d’exporter de l’électricité aux îles voisines grâce à des câbles sous-marins, parvenant ainsi à un solde négatif en émissions de gaz à effet de serre.  Le problème reste, a prévenu le représentant, au nom des autres petits États insulaires en développement, le fardeau de la dette et le manque d’accès aux technologies.  Il a donc invité les autres partenaires à participer au SIDS DOCK.  Il a conclu en priant la communauté internationale de tout faire pour un retour à la normalité en Haïti.  Il n’a pas oublié d’appeler à la levée des sanctions imposées à Cuba et de dénoncer, par ailleurs, l’échec de la Conférence des Nations Unies pour un traité sur le commerce des armes même si le texte du Président constitue une bonne feuille de route.


Source

Déclaration

Vidéo

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Roosevelt Skerrit
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Francine Baron
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Charles Angelo Savarin
    Président
  • S.E. M. Vince Henderson
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Vince Henderson
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Nicholas Joseph Orville Liverpool
    Président
  • S.E. M. Nicholas Joseph Orville Liverpool
    Président