Bahreïn

S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa, Ministre des affaires étrangères

27 septembre 2012 (67e session)

Bahrain
Résumé de la déclaration: 

CHEIKH KHALID BIN AHMED BIN MOHAMMED AL KHALIFA, Ministre des affaires étrangères de Bahreïn, a relaté les étapes franchies dans la modernisation de son pays, en citant particulièrement les élections municipales et parlementaires et le dialogue avec toutes les composantes de la société.  Il a ajouté que le Bahreïn a connu depuis l’année dernière de sérieux défis en matière de sécurité et de stabilité auxquels il a fait face dans la transparence, l’honnêteté et l’engagement.  Une Commission d’enquête indépendante a été créée pour rétablir la vérité et dédommager les victimes.  En conséquence, un dialogue élargi a réuni tous les segments de la société et a eu pour effet une série de réformes constitutionnelles et législatives embrassant tous les aspects de la vie politique, sociale et légale. 

Le Roi de Bahreïn a proposé la création d’une cour arabe des droits de l’homme, une initiative historique que le Conseil de la Ligue des États arabes a relayée.  La semaine dernière, le Bahreïn a accepté 90% des recommandations du Conseil des droits de l’homme.

Face aux menaces dans la région, le Ministre a appuyé l’initiative du Roi d’Arabie saoudite de changer le Conseil de coopération du Golfe en « Union ».  S’agissant de la Syrie, il a appelé la communauté internationale à présenter une position unique pour mettre un terme à la crise humanitaire, trouver une solution pacifique à la crise, et préserver l’unité et la cohésion du peuple syrien. Il a appelé l’ONU à arrêter d’invoquer des problèmes de procédure pour excuser son incapacité à empêcher des crimes contre l’humanité.  S’agissant de la question palestinienne, le Ministre a demandé l’arrêt des colonies de peuplement.  Il a aussi réaffirmé la position de son pays en faveur d’une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient, ce qui sera possible quand Israël mettra en œuvre les décisions internationales et adhérera au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. 

Le Ministre a aussi exigé de l’Iran qu’il remplisse ses engagements envers l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).  Il a réitéré la nécessité de résoudre le problème de l’occupation par l’Iran des trois îles des Émirats arabes unis devant la Cour internationale de Justice.  Il a enfin dit son attachement à l’intégrité territoriale du Maroc et au règlement de la question du « Sahara marocain », conformément aux résolutions du Conseil de sécurité.


Source

Déclaration

Vidéo

Pour changer de langue, veuillez ouvrir la vidéo en grand et cliquer sur les notes de musique en bas de l'écran.

Sessions précédentes

  • S.E. M. Abdullatif bin Rashid Alzayani
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Sheikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohammed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.M. M. Hamad bin Issa Al Khalifa
    Roi
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Al Khalifa
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Shaikh Khalid Bin Ahmed Bin Mohamed Alkhalifa
    Ministre des affaires étrangères