Pérou

S.E. M. Ollanta Humala Tasso, Président

22 septembre 2011 (66e session)

Statement Summary: 

M. OLLANTA HUMALA TASSO, Président du Pérou, qui a été élu récemment, a indiqué que son objectif était de transformer la société péruvienne afin que « l’argent se transforme en qualité de vie ».  Citant Nelson Mandela, le Président a indiqué qu’il ne peut y avoir de démocratie dans la misère.  Il a de ce fait regretté que les générations précédentes de dirigeants en Amérique latine n’aient pas œuvré amplement à la promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité dans leur pays respectif.  L’État doit établir des politiques publiques pour l’intérêt des peuples.  Les citoyens ont besoin d’avoir accès à la santé, au logement et à la nutrition, a-t-il soutenu.  Ajoutant que l’État qu’il promeut est un État qui prenne en compte les besoins de sa communauté, tous les Péruviens et Péruviennes sont les citoyens de première catégorie, a-t-il soutenu.

Dans la perspective du développement de son pays, le Président a évoqué des problèmes tels que le trafic de stupéfiants qui constitue, a-t-il noté, l’une des plus grandes menaces mondiales.  Il a souhaité que se mette en place une coopération internationale et une « politique intégrale qui intègre le contrôle de l’offre et la réduction de la demande ».  Il a souligné que la culture des feuilles de coca est une activité traditionnelle et séculaire qui implique des milliers de personnes au Pérou.  Son gouvernement, a-t-il indiqué, a mis en place un programme d’appui aux producteurs de coca afin de leur proposer des alternatives à leur activité habituelle.  Le Pérou a besoin de la coopération internationale pour lutter efficacement contre les cartels de la drogue qui ont des ramifications internationales, a déclaré le Président.  Rappelant que les Nations Unies sont les garantes de la paix, et sont constituées d’États, il a regretté que des conglomérats privés soient aujourd’hui plus puissants que les États à qui ils dictent leur loi sur les marchés financiers.  Le Président du Pérou a affirmé soutenir la création d’un État palestinien.  Indiquant que son pays s’est engagé dans la valorisation des sources d’énergie propre, le Président a invité les pays développés à diminuer leur production de gaz à effet de serre.  Il a en outre souhaité la fin du blocus imposé à Cuba, avant d’appeler à une réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies et du Conseil économique et social.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Martin Vizcarra Cornejo
    Président
  • S.E. M. Gustavo Meza-Cuadra
    Représentant permanent auprès de l’ONU
  • S.E. M. Pedro Pablo Kuzcynski Godard
    Président
  • S.E. M. Gustavo Meza-Cuadra
    Représentant permanent
  • S.E. M. Ollanta HUMALA TASSO
    Président
  • S.E. M. Ollanta Humala Tasso
    Président
  • S.E. M. Rafael Roncagliolo Orbegoso
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Alan García Pérez
    Président
  • S.E. M. Jose Antonio Garcia Belaunde
    Ministre des affaires étrangères