Barbade

S.E. M. Freundel Stuart, Premier Ministre

24 septembre 2011 (66e session)

Barbados
Statement Summary: 

M. FREUNDEL STUART, Premier Ministre de la Barbade, a déclaré qu’aucun pays représenté à l’Assemblée générale ne connaîtrait une prospérité durable si nous continuons d’abuser de notre environnement.  Il a donc lancé un appel à une utilisation plus parcimonieuse des ressources naturelles de la planète, en particulier des énergies fossiles, des émissions de gaz carbonique et de la gestion dérèglementée des déchets.  Comme l’attestent les effets de plus en plus visibles des changements climatiques, les petits États insulaires en développement des Caraïbes et du Pacifique dépendent de ces ressources pour leur survie, a rappelé M. Stuart.  Il a assuré l’Assemblée générale que la Barbade déploierait tous les efforts nécessaires pour que la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20 soit couronnée de succès.  Le Premier Ministre s’est ensuite déclarée honorée d’avoir été choisi pour siéger au sein du Groupe de haut niveau sur l’écoviabilité mondiale établi par le Secrétaire général.  « La tâche qui consiste à formuler des directives pour la croissance économique, qui tiennent à la fois compte de la nécessité d’éradiquer la pauvreté, d’assurer l’égalité des chances pour tous et de réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement et les écosystèmes, sera une tâche difficile », a-t-il reconnu, avant de dire que les travaux du Groupe progressaient.

M. Stuart a ensuite déclaré que le conflit de longue date au Moyen-Orient entre Israël et la Palestine était devenu une « anomalie dérangeante » dans un monde où d’autres différends ont pu être résolus de manière pacifique.  Il a estimé que la seule solution envisageable à cette situation était de permettre aux Palestiniens d’avoir leur propre État.  De même, le Premier Ministre a lancé un appel pour que soit levé l’embargo imposé à Cuba par les États-Unis, pays qui a été privé d’être pleinement intégré sur le plan régional.  Il a ajouté que le développement d’Haïti constituait une priorité pour son pays, et qu’il soutenait les appels lancés à la communauté internationale par les chefs d’État et de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) pour qu’elle tienne ses promesses de contributions en faveur de la reconstruction de ce pays après le séisme de janvier 2010.  Les mêmes chefs d’État et de gouvernement avaient réaffirmé, en juillet dernier, lors du Sommet de la CARICOM, qu’il fallait accorder la plus haute importance à la lutte contre le trafic d’armes légères et de petits calibre, à la fois aux niveaux national et régional, a précisé M. Stuart.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. Mme Mia Amor Mottley
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Freundel Stuart
    Premier Ministre
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. Mme Maxine Pamela Ometa McClean
    Ministre des affaires étrangères