Zambie

S.E. M. Kalombo Mwansa, Ministre d'État

27 septembre 2010 (65e session)

S.E. M.Kalombo Mwansa

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. KALOMBO MWANSA, Envoyé spécial du Président et Ministre de la défense de la Zambie, s’est félicité de la tenue du Sommet sur la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et a invité les partenaires au développement à honorer leurs engagements afin que les objectifs fixés pour 2015 soient atteints dans les temps.  Il a expliqué que certaines des mesures prises par son pays pour combattre la faim et la pauvreté avaient permis à des familles paysannes pauvres d’améliorer leur productivité et a annoncé que la récolte de maïs, principale production du pays, avait atteint cet année un niveau record, qui devrait permettre d’assurer la sécurité alimentaire et d’augmenter les revenus des agriculteurs.

Toutefois, a averti le Ministre, les conséquences du changement climatique représentent des menaces graves pour l’agriculture et la production alimentaire en général ».  Selon lui, le débat sur le changement climatique ne doit pas perdre de vue la nécessité d’aider des pays en développement comme la Zambie à se doter de capacités nationales.  Sans cette assistance, la Zambie  continuera de connaître la faim et la pauvreté, a affirmé M. Mwansa.  Il s’est également dit inquiet de la perte de biodiversité, mais a estimé que celle-ci ne pourrait être préservée que si chacun renforçait ses efforts pour atteindre les OMD et les autres objectifs de développement internationalement agréés.

Le Ministre a en outre estimé que le commerce illicite des armes légères menaçait la sécurité et retardait le développement socioéconomique.  La Zambie plaide donc en faveur d’un traité international fort et contraignant sur le commerce des armes et apporte tout son appui à la convocation d’une conférence des Nations Unies en 2012 pour adopter une convention en ce sens.  La Zambie souhaite par ailleurs une réforme du Conseil de sécurité qui permette à l’Afrique de disposer d’au moins deux postes permanents.  Par ailleurs, il a appelé la communauté internationale à fournir une assistance financière à son pays pour lui permettre d’assumer ses responsabilités et de fournir des servies de base aux réfugiés.  Il a en outre appelé l’attention sur le sort du nombre croissant de personnes déplacées, notamment en Afrique.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Edgar Chagwa Lungu
    Président
  • S.E. M. Edgar Chagwa Lungu
    Président
  • S.E. M. Edgar Chagwa Lungu
    Président
  • S.E. M. Harry Kalaba
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Michael Chilufya Sata
    Président
  • S.E. M. Michael Chilufya Sata
    Président
  • S.E. Mme Lucy Mungoma
    Secrétaire aux Affaires étrangères
  • S.E. M. Rupiah Bwezani Banda
    Président