Venezuela (République bolivarienne du)

S.E. M. Jorge Valero Briceño, Président

29 septembre 2010 (65e session)

Statement Summary: 

M. JORGE VALERO (Venezuela) a réitéré la conviction de son pays selon laquelle le modèle des Nations Unies est dépassé.  Il ne s’agit plus de procéder à une réforme parce que, a-t-il dit, le XXIe siècle exige des changements profonds qui ne sont possibles qu’avec une reconstruction de l’Organisation.  Comme « exemples poignants » du caractère injuste et irrationnel de l’architecture mondiale du pouvoir, il a cité Cuba et le Moyen-Orient.

La reconstruction de l’ONU implique, a estimé le représentant, le renforcement de l’Assemblée générale dans les domaines de la paix et de la sécurité internationales.  Il a dénoncé la stratégie visant à affaiblir l’Assemblée maintenant que le Conseil de sécurité accroît progressivement son pouvoir et son influence sur l’agenda de l’ONU et prend le pas sur des questions qui vont au-delà de son mandat.

Dans le cadre de cette reconstruction, le Venezuela, a enchaîné le représentant, propose la suspension du droit de veto qui est incompatible avec le principe de l’égalité souveraine entre les États.  M. Valero a également proposé un élargissement des deux catégories de membres du Conseil.  Il s’est aussi dit d’avis que la résolution relative à l’élection du Secrétaire général n’empêche en rien l’Assemblée générale d’en discuter et de voter.  Le représentant a ensuite souhaité l’adoption d’un accord juridiquement contraignant à la Conférence de Cancún sur les changements climatiques.

La crise du capitalisme, ce « modèle inhumain », n’est pas terminée, a prévenu le représentant, en pointant le doigt sur son caractère structurel qui se reproduit à l’infini.  Face aux politiques proposées pour faire face à la crise et qui ne visent qu’à en faire payer les conséquences aux pays en développement, M. Valero a prôné le renforcement de la coopération Sud-Sud et à la création de mécanismes alternatifs pour contourner le monopole des institutions de Bretton Woods sur le crédit.  Il a donc préconisé le renforcement des institutions financières régionales.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Président
  • S.E. M. Jorge Arreaza Montserrat
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Delcy Eloína Rodríguez Gómez
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Président
  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Président
  • S.E. M. Elías J. Jaua Milano
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Jorge Valero Briceño
    Représentant permanent
  • S.E. M. Nicolás Maduro Moros
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Hugo Rafael Chávez Frías
    Président