République démocratique populaire lao

S.E. M.  Choummaly Sayasone, Président

24 septembre 2010 (65e session)

Lao People’s Democratic Republic
Statement Summary: 

M. CHOUMMALY SAYASONE, Président de la République démocratique populaire lao, a déclaré qu’il était temps de pleinement concrétiser les promesses faites et les engagements pris.  Le processus de réforme des Nations Unies devrait prendre une forme plus concrète pour assurer des bénéfices à tous les États Membres.  Les résultats de l’examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) de mai dernier n’ont pas satisfait nos attentes, a-t-il dit, en regrettant qu’un consensus soit toujours loin à cause des doutes et de la méfiance mutuelle.

Plusieurs décennies après les guerres, le pays souffre encore cruellement de leurs conséquences, a dit le Président.  La guerre d’Indochine a laissé derrière elle une quantité énorme de vestiges et de munitions non explosées, qui ont continué de tuer et de blesser des innocents.  Plus de 30% du territoire laotien a été contaminé par les munitions non explosées, a-t-il précisé.

En tant que pays le plus affecté par les munitions non explosées, notamment les bombes à sous-munitions, le pays joue un rôle actif dans le Processus d’Oslo, qui a mené à l’adoption de la Convention sur les armes à sous-munitions.  Il continuera de coopérer avec la communauté internationale pour assurer la pleine application de la Convention, a dit M. Sayasone.

L’année 2010 est riche de sens pour le pays qui a complété la mise en application du sixième Plan quinquennal de développement socioéconomique et qui prépare son septième plan pour 2011-2015.  L’économie s’est développée à un rythme de 7% en moyenne.  La pauvreté a reculé de façon continue, et le niveau de vie du peuple multiethnique du pays s’est amélioré de façon progressive. 

Cependant, a continué le Président, le Laos reste exposé à la crise financière et économique mondiale qui contribue à la chute du taux de croissance économique.  Le pays a encore besoin d’assistance et de soutien de la part de la communauté internationale afin d’atteindre son objectif final, qui est de quitter le groupe des pays les moins avancés (PMA) en 2020.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Premier Ministre
  • S.E. M. Choummaly Sayasone
    Président
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre