Suède

S.E. M. Fredrik Reinfeldt, Premier Ministre

23 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. FREDERIK REINFELDT, Premier Ministre de la Suède, a, au nom de l’Union européenne, apporté un « message de coopération et de partenariat » aux Nations Unies, en disant que l’Union européenne « est ouverte sur le monde extérieur ».  Affirmant que la mondialisation a permis à des centaines de millions de personnes de sortir de la pauvreté mais est en même temps porteuse de risques, il a estimé que le monde a besoin de la légitimité des Nations Unies pour fixer le cadre et les mesures à prendre.  Les Nations Unies, pour leur part, doivent s’efforcer de rester crédibles et de traiter des problèmes à venir, a-t-il ajouté, avant de déclarer que l’Union européenne souhaite apporter sa contribution.  Il s’est en outre félicité de l’intention affichée par les États-Unis de travailler avec d’autres au sein d’organisations internationales.

Les pays développés doivent devenir chefs dans la lutte contre les changements climatiques, dont les conséquences s’annoncent alarmantes, a déclaré le Premier Ministre, qui a rappelé que ces pays devaient d’ici à 2020 réduire de 25% à 40% leurs émissions de gaz carbonique par rapport à leur niveau de 1990 et qu’ils feront tout pour parvenir à un accord lors de la Conférence de Copenhague.  Mais au-delà, pour que les émissions atteignent leur pic en 2020 puisqu’elles baissent de 50% d’ici à 2050, les efforts des pays développés ne suffiront pas, a ajouté M. Reinfeldt.  Nous avons besoin d’un engagement croissant de tous et d’engagements concrets à moyen terme de la part des pays en développement, a-t-il affirmé, tout en précisant que ces pays « ont besoin de notre aide pour payer l’addition que nous, pays développés, avons provoquée par nos émissions ».

L’Union européenne continuera de promouvoir la stabilité financière et une reprise mondiale durable, a déclaré M. Reinfeldt, qui a affirmé la volonté de l’Union de parvenir à un accord dans le cadre du Cycle de Doha, de contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et de respecter ses engagements en matière d’aide publique au développement (APD).

Rappelant que les droits de l’homme sont universels et indivisibles, M. Reinfeldt a affirmé que l’Union européenne continuera d’appeler à l’abolition totale et en toutes circonstances de la peine de mort dans le monde, et qu’elle s’efforcera de promouvoir la cause des femmes et de l’égalité des sexes.  L’Union européenne soutient pleinement le travail de la Cour pénale internationale (CPI). Elle travaille avec les Nations Unies en faveur du maintien et de la consolidation de la paix, et conduit ses propres opérations de maintien de la paix en coopération étroite avec l’ONU, a rappelé M. Reinfeldt, qui a lancé un appel pressant à la République populaire démocratique de Corée pour qu’elle renonce à l’arme nucléaire.  Il s’est félicité du Sommet sur la sécurité nucléaire qui aura lieu l’an prochain.

L’Union européenne a un partenariat fort avec l’Afrique et le soutient quand cela est nécessaire, a déclaré le Premier Ministre, qui a rappelé notamment la coopération de l’Union européenne avec les Nations Unies en République démocratique du Congo et l’opération navale Atalante au large de la Somalie, ainsi que son soutien à la Mission de l’Union africaine dans ce pays (AMISOM).

M. Reinfeldt a aussi rappelé que l’Europe est une union des cultures et qu’elle souhaite renforcer son interaction avec le monde musulman, via l’Alliance des civilisations ou encore la coopération pour l’éducation et le développement.  Il a rappelé le rôle de l’Union européenne en faveur de la stabilisation et du développement de l’Afghanistan et a souligné que l’éducation des fillettes et des femmes y est indispensable.  L’Union européenne, a-t-il ajouté, soutiendra les efforts de démocratisation du Pakistan.  Elle soutient aussi les efforts des États-Unis pour reprendre les négociations de paix au Moyen-Orient et est disposée à contribuer activement à leur succès, a encore affirmé M. Reinfeldt qui a, par ailleurs, demandé à l’Iran de respecter les résolutions du Conseil de sécurité et de contribuer à la paix dans la région.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Olof Skoog
    Président de la délégation
  • S.E. Mme Margot Wallström
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Margot Wallström
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Stefan Löfven
    Premier Ministre
  • S.E. M. Mårten Grunditz
    Représentant permanent
  • S.E. M. Fredrik Reinfeldt
    Premier Ministre
  • S.E. M. Carl Bildt
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Fredrik Reinfeldt
    Premier Ministre
  • S.E. M. Marten Grunditz
    Président