République de Corée

S.E. M. Lee Myung-bak, Président

23 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. LEE MYUNG-BAK, Président de la République de Corée, a promis qu’au Sommet du G-20, son pays jouera son rôle de représentant des pays en développement.  La République de Corée, a-t-il aussi promis, triplera d’ici à 2015, son aide au développent par rapport à l’année 2008.  En 2011, elle accueillera le quatrième Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide.  S’agissant des changements climatiques, le Président a rappelé que son pays a proposé la création d’un registre des meilleures pratiques d’atténuation (NAMAs) dans les pays en développement pour inciter ces pays à s’impliquer davantage dans ce type d’efforts.

Bien que non concerné par l’annexe I de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la République de Corée, a dit le Président, fera une annonce en matière de réduction de gaz à effet de serre d’ici à 2020 qui devrait contribuer au succès de la Conférence de Copenhague.  Au niveau national, le pays compte investir 2% de son PNB dans la croissance verte au cours des cinq prochaines années, soit le double de ce qui est préconisé par l’ONU.  Le Président a rappelé que son pays a été désigné par le G-8, leader dans la technologie de transformation.

Si l’énergie fossile est remplaçable, l’eau ne l’est pas, a souligné le Président.  Il est temps pour la communauté d’établir un système de gouvernance qui s’occuperait efficacement des questions liées à l’eau, a-t-il insisté, en proposant une initiative de coopération pour une gestion unifiée de l’eau.

Venant aux questions de non-prolifération nucléaire, le Président a estimé que la dénucléarisation de la péninsule nucléaire est une condition préalable à une réconciliation véritable et à l’unification de la région.  Il a indiqué que son pays s’impliquerait dans l’effort de démantèlement des programmes nucléaires de la République populaire démocratique de Corée.

Il a lancé un appel urgent à cette dernière pour qu’elle reprenne sans délai et sans conditions les Pourparlers à Six.  La République de Corée, a conclu le Président, multipliera les échanges avec la République populaire démocratique de Corée et veillera à son développement, avec la communauté internationale. 

« Je veux dire clairement qu’il est temps pour la République populaire démocratique de Corée de se décider et de rétablir la paix dans la péninsule.  Il y va aussi de son intérêt », a insisté le Président.


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Moon Jae-in
    Président
  • S.E. M. Moon Jae-in
    Président
  • S.E. M. Yun Byung-se
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. Mme Park Geun-hye
    Président
  • S.E. Mme Park Geun-hye
    Président
  • S.E. M. Yun Byung-se
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. KIM Sung-Hwan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Lee Myung-bak
    Président
  • S.E. M. Shin Kak-Soo
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international