République démocratique populaire lao

S.E. M. Thongloun Sisoulith, Vice-Premier Ministre

26 septembre 2009 (64e session)

Lao People’s Democratic Republic
Statement Summary: 

M. THOMGLOUN SISOULITH, Premier Ministre et Ministre des affaires étrangères de la République démocratique populaire lao, a commencé son intervention par saluer l’ouverture de négociations intergouvernementales pour la réforme du Conseil de sécurité.  Il a réitéré l’engagement de son pays à contribuer à l’effort de réflexion dans cette nouvelle phase du processus de réforme.  L’existence d’armes nucléaires continue de constituer une menace pour l’humanité, a-t-il poursuivi.  Il est vital, a-t-il dit, de renforcer l’importance pour les États à adhérer à leurs obligations en matière de non-prolifération et de désarmement nucléaires.  La Conférence des parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) de 2010 sera une grande occasion pour démontrer l’engagement politique et collectif des pays à résoudre ce problème récurrent, a-t-il poursuivi.

Concernant les changements climatiques, le Premier Ministre a plaidé pour des mesures urgentes en conformité avec les principes d’objectifs communs et de responsabilités partagées.  Dans ce sens, a-t-il dit, l’intégration des trois piliers que sont le développement économique viable, le développement social et la protection de l’environnement, devrait être mise en valeur dans le Plan d’action de Bali.  La République démocratique populaire lao, a-t-il dit, soutient l’idée d’un « Green New Deal » qui fournira une plate-forme pour résoudre les problèmes causés par ce défi.  Les multiples crises mondiales ont eu d’importantes répercussions sur les économies des pays les plus vulnérables, a affirmé le Premier Ministre.  Son pays, qui relève de cette catégorie, souhaite bénéficier d’un traitement spécial pour les exportations, la question de la dette et le transfert des technologies.  Le Premier Ministre s’est déclaré convaincu que la quatrième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins développés, qui se tiendra en 2011, sera une occasion pour la communauté internationale de revoir ses responsabilités pour identifier les obstacles et trouver des solutions au développement de ces pays, a-t-il conclu.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Saleumxay Kommasith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Premier Ministre
  • S.E. M. Choummaly Sayasone
    Président
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Thongloun Sisoulith
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Choummaly Sayasone
    Président