Pologne

S.E. M. Lech Kaczyński, Président

23 septembre 2009 (64e session)

S.E. M.Lech Kaczyński

UN Photo / Téléchargement

Résumé de la déclaration : 

M. LECH KACZYŃSKI, Président de la Pologne, a débuté son propos en rappelant la création des Nations Unies, il y a 64 ans, Organisation destinée à prévenir des atrocités comme celle de la Seconde Guerre mondiale.  La liberté des années 90, liberté économique, liberté des capitaux sur les marchés, a été sapée avec la crise qui nous a touchés, l’an dernier, a-t-il dit.  Selon lui, le problème du sida, de la pauvreté et des endémies vient s’ajouter aux problèmes créés par cette crise. 

Le Président a aussi dénoncé les nombreuses causes de conflit dans le monde, dont la violation de l’intégrité territoriale des États.  Il a rappelé qu’il y a des différences d’opinion entre les États, comme en Géorgie où ces différences peuvent être source de grands conflits.  Revenant sur la crise économique, il a mis en avant la situation de son pays qui est l’un des seuls pays européens à avoir renoué avec la croissance, cette année. 

Il a donc estimé que l’économie peut être gérée sans l’adoption de nouvelles règles.  Mais, a-t-il dit, il est de notre intérêt de mettre certaines choses en lumière comme la question des institutions financières et leur lien avec les Nations Unies, a-t-il dit.  Dans ce cadre, M. Kaczyński a suggéré à l’Organisation internationale du Travail (OIT) de mettre en place des programmes alternatifs qui prendraient en compte les besoins des salariés, des employeurs, des pays riches ou des pays pauvres.


Source

Déclaration

Sessions précédentes