Monténégro

S.E. M. Milo Đukanović, Premier Ministre

25 septembre 2009 (64e session)

Statement Summary: 

M. MILO DUKANOVIĆ, Premier Ministre du Monténégro, a affirmé que ce n’est que par des efforts coordonnés et concertés sur le plan mondial que la communauté internationale réussira à surmonter les crises financière, économique, alimentaire, les incidences des changements climatiques et la pandémie de la grippe A(H1N1) sur le développement et la croissance économique.  En conséquence, les réponses aux défis actuels signifient qu’il faut mettre en commun toutes les capacités et toutes les ressources disponibles et faire montre d’une forte volonté politique, a indiqué M. Dukanović, qui a donné pour exemple la coopération avec les pays voisins et les progrès « dynamiques » enregistrés depuis la demande d’adhésion du Monténégro aussi bien à l’Union européenne qu’à l’OTAN.

Au plan national, le Monténégro a mis en place un train de mesures de politique économique visant à soutenir la stabilité macroéconomique, améliorer la productivité et préserver un climat économique propice favorable, a-t-il souligné.  Le Premier Ministre a vivement appuyé le processus de négociations relatif à un nouveau cadre concernant les changements climatiques après 2012 et la conclusion d’un accord à Copenhague.  Il a également mis l’accent sur l’importance de la coopération régionale visant à la mise en œuvre de mesures d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques.

Le Monténégro, a-t-il souligné, accorde une grande importance à la promotion et au respect du droit international dans le développement des relations internationales actuelles.  Il a ajouté que la promotion de l’état de droit et des droits de l’homme avait un rôle fondamental dans la lutte contre le terrorisme.  À ce propos, le Premier Ministre s’est dit convaincu que seuls les efforts coordonnés et concertés de la communauté internationale pouvaient permettre de gagner la bataille contre cette menace.  Il a soutenu à cet effet la Stratégie mondiale des Nations Unies de lutte contre le terrorisme, sans oublier les mesures établies par l’Organisation face à la traite des êtres humains et la corruption.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes