Irlande

S.E. M. Peter Power, Ministre d'État

28 septembre 2009 (64e session)

Ireland
Statement Summary: 

M. PETER POWER, Ministre des affaires étrangères de l’Irlande, a affirmé que les défis que la communauté internationale avait à relever n’avaient jamais été aussi pressants que ceux d’aujourd’hui.  Jamais, a-t-il dit, une action collective dont l’ONU constitue la structure idéale n’a été autant nécessaire.  Selon lui, les discussions de la semaine passée ont montré que les sujets les plus urgents étaient les changements climatiques, la faim et la pauvreté, le désarmement et la non-prolifération nucléaires ainsi que la crise économique et financière mondiale, la plus grave d’une génération.  Face à cette dernière, la plus sévère, les gouvernements font face à une tâche colossale.  Là encore, a-t-il dit, les Nations Unies offrent un cadre pour l’élaboration d’une action collective.  Pour le Ministre, le Sommet sur les changements climatiques de la semaine dernière a démontré l’engagement international sur ce sujet.  Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a été un partisan puissant de l’action collective.  Il appartient désormais aux États Membres de redoubler d’efforts pour que le résultat de la Conférence de Copenhague soit positif.

M. Power a par ailleurs estimé que le programme de réformes de l’ONU avait déjà amené de bons résultats.  L’Irlande, a-t-il dit, salue les progrès faits par l’Assemblée générale, en particulier la décision récente d’établir une nouvelle unité pour l’égalité des sexes.  Il a jugé important de rendre le Conseil plus représentatif, davantage conforme aux réalités du XXIe siècle; d’améliorer son fonctionnement et d’accroître sa transparence.  Sur le chapitre du développement, le Ministre irlandais a indiqué qu’il était le représentant d’un pays dont la population avait été décimée après la grande famine de 1847.  « L’éradication de la famine doit être notre objectif », a-t-il déclaré, affirmant avoir demandé à ce que le Secrétaire général et la Secrétaire d’État américaine, Mme Hillary Clinton, élaborent une feuille de route.  Il a ajouté que l’Irlande avait placé la sécurité alimentaire au cœur de son programme d’aide.
 


Source

Déclaration

Sessions précédentes

  • S.E. M. Simon Coveney
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Simon Coveney
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères et du commerce international
  • S.E. M. Charles Flanagan
    Ministre des affaires étrangères
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore, Deputy Prime Minister
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Eamon Gilmore
    Vice-Premier Ministre
  • S.E. M. Micheál Martin
    Ministre des affaires étrangères